Recherche

Entraîneurs

Entraîneurs

Assistance financière

Gouvernement du Québec

La gestion du Programme d’assistance financière aux clubs sportifs pour l’engagement d’entraîneurs du Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (volet provincial), est déléguée aux fédérations québécoises unisport depuis le 1er avril 1998.

Objectifs

  • Professionnaliser le métier d’entraîneur;
  • Permettre aux meilleurs intervenants de devenir et demeurer entraîneurs au Québec;
  • Permettre un encadrement annuel des athlètes identifiés;
  • Assurer une continuité dans le suivi des athlètes identifiés;
  • Réaliser des activités de détection de talent;
  • Permettre le développement des entraîneurs québécois;
  • Mettre à la disposition des entraîneurs de clubs un conseiller technique.

RÈGLES ET EXIGENCES DU MEESR

« Entraîneur admissible au soutien en matière d’engagement d’entraîneurs »

Il s’agit d’un entraîneur possédant au 31 mars 2020 une certification formé compétition/développement ou supérieure du PNCE. Les entraîneurs visés devront être actifs en entraînement sportif au moins :

  • 1 800 heures par année pour être considéré à temps plein ;
  • 900 heures par année pour être considéré à temps partiel.

L’entraîneur visé, à temps plein ou à mi-temps, doit être le premier responsable du plan annuel d'entraînement et de compétitions des athlètes, assister à la majorité des séances d'entraînement des athlètes et diriger régulièrement les athlètes lors des compétitions.

Pour les entraîneurs à temps plein, le travail d'entraîneur d'athlètes doit être l’emploi principal. Un entraîneur qui occupe un emploi à temps plein en dehors de l’entraînement sportif ou qui est étudiant à temps plein, ne pourra être considéré comme un entraîneur à temps plein. Un athlète identifié de niveau « excellence » ne peut être considéré comme un entraîneur à temps plein dans le cadre du PSEE. Dans le cas où un entraîneur est un employé de la fédération, ses tâches d’entraîneur « sur le terrain » doivent être prépondérantes dans son emploi.

La fédération doit accorder son soutien financier destiné à l’engagement d’entraîneurs à des clubs sportifs, à des associations régionales (pour des entraîneurs qui agissent également en tant que conseillers auprès des clubs de la région) ou à un centre national ou régional d’entraînement. Il est aussi possible que la fédération engage un ou des entraîneurs.

Le soutien visant l’engagement d’un entraîneur par un club ou une association régionale est conditionnel au versement, à l’entraîneur, d’un montant au moins équivalent jusqu’à concurrence de 10 000 $ par l’organisme concerné (montant ne provenant pas d’une subvention du MEES). Les fédérations et les centres nationaux d’entraînement autorisés à engager des entraîneurs directement à l’aide de la portion de la subvention du PSDE doivent également verser des honoraires d’un montant au moins équivalent jusqu’à concurrence de 15 000 $ aux entraîneurs concernés. Ce montant additionnel ne doit pas provenir d’une subvention du MEES.

Déposer une demande pour la saison :

BMX

Information à venir.

Paracyclisme

Information à venir.

Piste

Utiliser le formulaire de la section route.

Route

Information à venir.

Vélo de montagne

Information à venir.

Partenaires FQSC