Recherche
Excellence

Les gagnants 2018

Mérite cycliste québécois

Voici la liste des personnes et organisations qui ont été récompensées pour les accomplissement réalisés au cours de la saison 2018.

Bénévole

001 Benevole 2018

BMX

  • Grégory Lussier (Parrain : BMX QSA)

Amoureux de la photographie et du sport, Grégory Lussier combine ses passions en prenant des clichés des athlètes en action sur bon nombre d’événements figurant au calendrier BMX. Installé aux abords des pistes de BMX, il croque sur le vif les prestations des pilotes québécois. Par le biais de sa plateforme Web babelphoto.ca, il contribue à l’image de la discipline cycliste et permet d’illustrer certaines communications de la FQSC, et tout cela, bénévolement. De la part de tous les adeptes de BMX : merci Grégory!

Montagne

  • Martin LaRichelière (Marraine : ARVMQCA)

Président du club MSA depuis 2017, c’est d’abord en tant que père et bénévole que Martin LaRichelière s’est impliqué. Durant son mandat, il a organisé le Vélo Jam, une course de niveau provincial reconnue entre autres pour son caractère festif. Travailleur acharné et infatigable, il a également contribué au succès d’autres événements, dont les Jeux du Québec, le Raid Vélo-Mag, le Fatbike Challenge MSA et le Rallye Biogen. Tout au long de l’année, il doit avoir cumulé plus de 300 heures de travail, et ce, sans être rémunéré. Tout ça pour dire que c’est un passionné, un vrai.

Route et piste

  • Olivier Grondin (Parrain : Tour de l'Abitibi)

Passionné de vélo, Olivier Grondin est impliqué au sein de l’organisation du Tour de l’Abitibi depuis 2006. Fort de ses connaissances statistiques sur les coureurs, il devient la voix du Radio Tour en 2010. À l’approche du 50e anniversaire de l’événement, il se voit confier une partie des tâches en lien avec les festivités : vidéos des intronisés au Temple de la renommée, Tour des Légendes et soirée hommage. Sa fine connaissance des athlètes qui sont passés par le Tour de l’Abitibi, il la met également à profit dans l’élaboration du livre La Route des Champions, qu’il co-signe avec Léandre Normand.

Cyclisme pour tous

  • Marc-Antoine Desjardins (Parrain : Alain Vaillancourt)

Inspiré par ce qui se faisait ailleurs, Marc-Antoine Desjardins a organisé la première Cyclovia à Montréal en septembre 2016. Couronnée de succès, l’initiative a été reconduite avec trois dates en 2017. Devant la popularité indéniable de ces activités ponctuelles, la Ville de Montréal a accepté d’en faire un événement récurrent en 2018. Ainsi, cyclistes, piétons et marcheurs ont pu bénéficier de la fermeture complète de la montée Camillien-Houde à six occasions cette année. Déterminé à offrir des conditions toujours plus sécuritaires aux cyclistes, il a également repris le flambeau du Tour du Silence de Montréal.

Entraîneur

002 Entraineur 2018

BMX

  • Charles Mathys (Marraine : Ville de Deux-Montagnes)

Professeur de formation, Charles Mathys met ses aptitudes d’enseignant au profit des athlètes qu’il encadre, dont plusieurs de haut niveau. Certifié entraîneur haute performance, il agit également à titre de formateur. Avide de perfectionnement et toujours à l’affût des nouveautés dans le milieu, il est un atout pour le développement de la discipline dans la province. À ce chapitre, il a entre autres prêté main forte à l’équipe du Québec dans le cadre de divers projets.

Montagne

  • Aroussen Laflamme (Parrain : Club Mont Sainte-Anne)

Passionné, dévoué et à l’écoute, Aroussen Laflamme est apprécié de tous, protégés et collaborateurs confondus. L’entraîneur-chef du club Mont-Sainte-Anne, une formation qui compte 95 membres et 29 entraîneurs, a contribué au succès de plusieurs étoiles montantes du vélo de montagne. Parmi celles-ci, mentionnons Marianne Théberge, huitième chez les juniors aux Mondiaux, Roxane Vermette, championne canadienne junior, et Raphaël Muhirwa, champion québécois et gagnant du cumulatif cadet de la Coupe du Québec. Sous sa gouverne, la délégation de la Capitale-Nationale a raflé pas moins de 21 médailles lors des Jeux du Québec présentés à Thedford Mines.

Route et piste

  • Yannick Bédard (Parrain : Pierre Blanchard)

L’expérience et le leadership de Yannick Bédard ont permis à l’équipe Québecor/Stingray de se démarquer dès sa première année d’opération. En plus de placer au moins une athlète sur chaque podium lors des courses au calendrier québécois, quatre des athlètes de la formation entièrement féminine ont porté les couleurs de l’équipe du Québec à l’occasion des Championnats canadiens sur route. Il est également impliqué dans la préparation physique de certains athlètes, dont Adèle Desgagnés, qui a connu une saison remarquable chez les cadettes.

Commissaire

003 Commissaire 2018

BMX

  • Frédérick Pelletier (Parrain : François Lévesque)

Commissaire depuis quelques années, Frédérick Pelletier opère souvent le logiciel qui génère les listes de départ et qui compile les résultats sur le circuit provincial. Également désigné comme secrétaire, il est fréquemment interpelé par les participants. C’est avec beaucoup de doigté qu’il parvient à répondre aux attentes de tout un chacun. En plus de ses fonctions officielles, il lui arrive d’enfourcher un BMX. D’ailleurs, le pilote de 43 ans a terminé septième au cumulatif chez les cruisers sport.

Montagne

  • Pierrette Bergeron (Parrain : Québec Singletrack Expérience)

Rigoureuse et professionnelle, Pierrette Bergeron veille au bon déroulement des événements et participe activement au développement provincial de l’enduro. Au cours de la dernière saison, elle a agi comme commissaire en chef à l’occasion des premiers Championnats québécois d’enduro, du GAAP Enduro Mont-Sainte-Anne et de l’épreuve par équipe du Québec Singletrack Expérience. Elle a aussi été assignée sur la Coupe du Québec de cyclocross et sur les épreuves de descente et de raid de la Gaspésia 100. Nouvellement certifiée commissaire de niveau national, elle a officié lors d’une tranche de la Coupe Canada XC.

Route et piste

  • Vallérie Trottier (Marraine : Louise Lalonde)

Reconnue pour son travail en tant qu’opératrice photofinish, Vallérie Trottier est également commissaire depuis plusieurs années en cyclisme sur route et piste. Au niveau international, elle a notamment officié lors du Tour de l’Abitibi et du Tour de Beauce, alors que sur la scène provinciale, elle a agi à titre de commissaire en chef sur des épreuves comme le Grand Prix Sainte-Martine et le Grand Prix Charlevoix. Sa rigueur, son sens de l’équité et sa maîtrise des règlements font d’elle une commissaire respectée et appréciée de tous.

Club de développement

004 Club De Developpement 2018

BMX

  • BMX Vaudreuil-Soulanges (Parrain : Pierre Thibault)

Le club de BMX Vaudreuil-Soulanges rassemble 231 membres et compte 4 entraîneurs officiels. Parmi les principales réalisations de ses porte-étendards, soulignons 3 titres provinciaux et 14 podiums à l’issue de l’édition 2018 de la Coupe du Québec. Autre fait digne de mention : 30 de ses représentants ont percé le top-8 au classement général de la série provinciale.

Montagne

  • Club Mont Sainte-Anne (Parrain : ARVMQCA)

Le club cycliste MSA a poursuivi le travail amorcé il y a quelques années afin de contribuer au développement de ses membres et à la promotion du vélo de montagne à l’échelle de la province. Ces efforts ont visiblement porté fruit puisque la formation a remporté le volet performance du classement par équipe de la Coupe du Québec. Le club s’est également investi sur le plan événementiel en organisant une tranche de la série provinciale à l’intérieur d’une activité dont il était déjà responsable, soit le Vélo Jam.

Route et piste

  • Dynamiks de Contrecoeur (Parrain : Dominique Perras)

Un des plus anciens clubs cyclistes sur route et piste au Québec, le Dynamiks de Contrecœur a toujours fait honneur à son nom, et ce, depuis ses tout débuts, en 1976. Au fil des ans, le club Dynamiks s’est imposé comme véritable pépinière de talent. En 2018, le club a organisé le Grand Prix de la Mairie de Contrecœur, soulignant du coup le 350e anniversaire de la ville, ainsi que la Finale du Challenge Lacasse. Au chapitre des performances, plusieurs de ses représentants se sont illustrés, tant au niveau provincial que national.

Cyclisme pour tous

  • Club cycliste de Sherbrooke (Marraine : Hélène Soulard)

Le Club cycliste de Sherbrooke a toujours prôné l’adoption d’un comportement responsable sur les routes. Ses membres s’impliquent dans différentes initiatives visant à faire la promotion du partage de la route et à améliorer les conditions de pratique des cyclistes. C’est d’ailleurs dans cette optique que le club organise un Tour du Silence à Sherbrooke, et ce, depuis plusieurs années. Bref, il s’agit d’un allié précieux de la FQSC dans le dossier de la sécurité routière.

Club haute performance

005 Club Haute Performance 2018

Montagne

  • Pivot Cycles - OTE (Parrain : CVM Sigma Assurance)

Plusieurs athlètes évoluant au sein de la formation Pivot Cycles – OTE se sont mérités un laissez-passer pour certains des plus importants rendez-vous internationaux. Et en plus d’y participer, ils y ont fait belle figure. Marc-André Fortier a ravi une 12e place en Coupe du monde et s’est inscrit au 20e échelon lors des Mondiaux. Également des partants aux Championnats du monde, Raphaël Auclair a pris le 32e rang. Les deux cyclistes âgés de moins de 23 ans se sont aussi illustrés sur la scène nationale, où ils ont respectivement décroché les deuxième et troisième places.

Route et piste

  • Silber Pro Cycling (Parrain : Tour de Beauce)

Meilleure équipe masculine UCI au Canada et 16e du classement America Tour, la formation Silber Pro Cycling comptait 14 athlètes, dont 7 Québécois, en 2017. Ses coureurs ont pris part à la majorité des épreuves UCI présentées sur le continent nord-américain, que ce soit sous les couleurs de la formation ou celles de l’équipe nationale. Parmi les nombreux succès de ses porte-étendards, mentionnons les 45 podiums signés par ses représentants québécois, en plus de leurs deux titres nationaux. En vertu de leurs performances, trois de ses membres U23 ont également obtenu un laissez-passer pour les Mondiaux.

Événement provincial - interprovincial

006 Evenement Provincial 2018

BMX

  • Championnats québécois - Saint-Augustin-de-Desmaures
    (Marraine : Performance Bégin)

Composé de passionnés et entouré de personnes d’expérience, le club de BMX QSA a organisé de superbes Championnats québécois. En dépit de certains changements administratifs, l’équipe a réussi à livrer un événement à la hauteur des attentes des adeptes de la discipline, entre autres grâce à une bonne préparation en amont. Ayant plu aux nombreux visiteurs, le site de compétition a attiré 391 participants, ce qui exclut les vélotrotteurs et marque une augmentation de plus de 60 coureurs par rapport à l’année précédente.

Montagne

  • Traversée à vélo du Lac-Saint-Jean (Parrain : Vélo2Max St-Félicien)

Relativement nouveau au Québec, le fatbike gagne en popularité, et la Traversée à vélo du Lac-Saint-Jean contribue certainement à cet essor. Le concept de base de l’événement frappe l’imaginaire : traverser un lac… gelé! Et pas n’importe lequel. L’idée ne séduit pas uniquement les athlètes de la Belle Province. En effet, cinq pays étaient représentés lors de la cinquième édition de l’événement. Des 280 participants, 100 braves se sont aventurés sur le tracé de 32 km qui relie Roberval à Péribonka, dont l’Olympien Léandre Bouchard. Bref, un défi qui plaît, en plus de constituer une vitrine extraordinaire.

Route et piste

  • Grand Prix cycliste de Charlevoix (Parrain : Grand Prix Cyclistes de Québec et de Montréal)

À sa 20e édition, le Grand Prix cycliste de Charlevoix a admis pour la première fois les jeunes de la catégorie cadet. Si cette course par étapes est reconnue pour ses parcours et leur degré de difficulté, c’est avant tout pour la qualité de l’organisation que les cyclistes se donnent rendez-vous à Baie-Saint-Paul, année après année. En 2018, ce sont 328 cyclistes qui ont roulé sur un parcours sécurisé par de nombreux bénévoles, traversant 7 municipalités et 2 MRC, le tout grâce à une collaboration exceptionnelle de la Sûreté du Québec et du Ministère des Transports.

Cyclisme pour tous

  • Les 100 à B7 (Parrain : Tourisme Bromont)

À sa sixième édition, la cyclosportive Les 100 à B7 a rassemblé plus de 500 participants en provenance de partout au Canada et aux États-Unis. Composés à 95 % de routes en terre battue ou en gravier arpentant le décor enchanteur de l’Estrie, les parcours offerts sont ceux empruntés par Lyne Bessette à l’entraînement. L’événement organisé par cette dernière, de concert avec le Centre national de cyclisme de Bromont, se distingue également par la qualité de son organisation, sa formule originale et l’ambiance festive qui y règne.

Événement national - international

007 Evenement National International 2018

BMX

  • Championnats canadiens - Drummondville (Marraine : Ville de Drummondville)

Le club BMX Drummond a livré deux excellents événements de niveau national, et ce, dans le même week-end. Responsable des Championnats canadiens et d’une tranche de la série de la Coupe Canada, le comité organisateur a tout mis en œuvre afin que ce soit une réussite. Malgré la difficulté à recruter des bénévoles, tout s’est déroulé rondement et sans accroc. Les Nationaux ont même enregistré une participation record avec 454 coureurs, comparativement à 270 lors de la précédente édition.

Montagne

  • Coupe Canada - Baie-Saint-Paul (Parrain : Apogée)

Le vélo de montagne occupe une place importante dans le paysage sportif de Baie-Saint-Paul, et c’est en grande partie grâce à cette organisation. Pour une 20e année d’affilée, les adeptes de la discipline ont pu participer à une compétition dans la région. Avec près de 1 000 partants, la tranche de la Coupe Canada a enregistré un record de participation. La qualité des trajets offerts, le travail acharné des bénévoles, ainsi que les excellents services de ravitaillement et de restauration, ont certainement contribué à l’obtention d’une notre parfaite de la part du commissaire national.

Route et piste

  • Tour de l'Abitibi (Parrain : Steve Rover)

Le Tour de l’Abitibi a soufflé sa 50e bougie en 2018. Pour souligner ce fait qui, en soi, est remarquable, l’événement a mis le paquet afin d’offrir une édition résolument festive, avec entre autres une présentation du Tour des Légendes. Pour l’occasion, 105 anciens cyclistes ayant participé à l’une ou l’autre des 49 précédentes éditions ont enfourché leur vélo afin de célébrer ce qui est devenu un incontournable au calendrier UCI. Nouvellement inauguré, le Temple de la renommée du Tour de l’Abitibi a ouvert ses portes à six athlètes, bâtisseurs et partenaires qui ont marqué son histoire, et celle du cyclisme québécois.

Roulons avec classe

008 Roulons Avec Classe 2018
  • Michel Boucher (Marraine : Sûreté du Québec)

Organisateur du plus gros Tour du Silence au Québec, Michel Boucher est un cycliste amateur qui œuvre dans l’ombre pour la sécurité des cyclistes. Suite au décès de son fils de 14 ans dans un accident à vélo, il s’est pleinement investi dans la cause. À son initiative, 226 municipalités ont fait installer des panneaux de signalisation affichant la distance sécuritaire à respecter pour doubler des cyclistes. Il souhaite désormais exporter le concept hors des frontières du Québec. D’ailleurs, des démarches ont déjà été entreprises auprès des autres provinces canadiennes. Par le biais du volet scolaire du Tour du Silence de la Rive-Sud, il a conscientisé plus de 1 500 jeunes à l’importance d’une saine cohabitation des usagers de la route. Profondément animé par cet enjeu, il entend poursuivre son travail de sensibilisation au partage de la route.

Athlète maître féminin

009 Athlete Maitre Feminin 2018

BMX

  • Anne-Marie Rossi (Parrain : BMX Crabtree)

Auteure de 7 victoires sur une possibilité de 13, Anne-Marie Rossi a remporté le classement général de la Coupe du Québec chez les 30 ans et plus. Celle qui a terminé quatrième et décroché la place crève-cœur aux Provinciaux a renoué avec le podium peu de temps après. En effet, la cycliste de 37 ans s’est hissée sur la deuxième marche du podium chez les 25 ans et plus à l’occasion des Championnats canadiens.

Montagne

  • Chantal Petit (Parrain : FELT MTB )

Malgré un début tardif, Chantal Petit n’a pas tardé à s’imposer en tête de peloton. Détentrice du maillot de championne canadienne chez les 40 ans et plus depuis 2016, elle maintient son emprise sur le titre provincial depuis maintenant cinq ans. Habituée du podium, elle en a raté aucun lors des épreuves de type raid longue distance. À son palmarès, ajoutons également les deux victoires décrochées sur le circuit de la Coupe du Québec.

Route et piste

  • Manon Lannergan (Marraine : ACVQ)

La dernière saison, Manon Lannergan a dominé le peloton chez les maîtres. Auteure de 7 victoires, elle a été écartée d’un seul podium en 11 présences sur le circuit provincial. Pour parvenir à de tels résultats, elle a dû parfaire certaines habiletés. Désormais plus polyvalente, elle performe autant au contre-la-montre qu’à la course sur route, et s’adapte à tous les types de terrain, qu’il soit plat ou montagneux. Ayant à cœur la promotion du cyclisme féminin, elle siège également sur le conseil d’administration de l’Association des cyclistes vétérans du Québec (ACVQ).

Athlète maître masculin

010 Athlete Maitre Masculin 2018

BMX

  • Michel Perkins (Marraine : Ville de Bois-des-Fillion)

Au cours de la dernière saison, Michel Perkins a entre autres signé deux podiums chez les élites et remporté le classement général de la Coupe du Québec dans la catégorie cruiser expert. Vice-champion québécois chez les 30 ans et plus expert, le cycliste de 38 ans a également terminé neuvième au cumulatif de la série provinciale dans la catégorie senior élite. Face aux meilleurs pilotes canadiens âgés de 35 ans et plus, il s’est inscrit au septième échelon.

Montagne

  • Jean-Louis Arpin (Parrain : Scott-Rackultra)

Parmi les favoris de la catégorie maître expert 30-39 ans, tant au niveau provincial que national, Jean-Louis Arpin a connu une excellente saison. Vainqueur du cumulatif de la Coupe du Québec, il s’est hissé sur le podium à huit occasions, dont six fois sur la plus haute marche, et ce, en ayant participé à neuf épreuves de la série. À l’issue de la course disputée aux Championnats canadiens, il a été décoré d’argent.

Route et piste

  • Jérémy Fontanaud (Marraine : ACVQ)

Dix fois vainqueur en 2018, Jérémie Fontanaud a triomphé à trois reprises alors qu’il se mesurait aux coureurs de la compétitive catégorie senior. Reconnu pour sa vitesse, il excelle particulièrement au critérium, comme en attestent son titre provincial chez les maîtres A (30-39 ans) et sa victoire au Critérium National, une épreuve disputée sur un parcours exigeant et en présence des coureurs les plus costauds de la province. Rassembleur, passionné de sport et sympathique compétiteur, il incarne à la perfection l’esprit du coureur maître par excellence.

Athlète espoir féminin

011 Athlete Espoir Feminin 2018

BMX

  • Maripier Fortin (Parrain : BMX Drummond)

Grâce à une fiche de deux victoires, une deuxième place et deux troisièmes places sur le circuit provincial, Maripier Fortin a ravi la troisième place au classement général de la Coupe du Québec. Aux Championnats québécois, la pilote âgée de 11 ans s’est arrêtée au pied du podium. Mais deux semaines plus tard, c’est sur la plus haute marche du podium qu’elle grimpait pour être décorée d’or et enfiler le maillot de championne canadienne.

Montagne

  • Juliette Larose-Gingras (Parrain : Vélo Cartel X BL Coaching)

Meneuse de la Coupe Canada jusqu’à la dernière épreuve, lors de laquelle est était d’ailleurs absente, Juliette Larose-Gingras a finalement été reléguée au deuxième rang du classement général de la série nationale. La cycliste qui appartient à la catégorie cadet a également ravi la deuxième place lors des Championnats canadiens. Aux Jeux du Québec, elle a effectué un parcours sans faute en décrochant quatre victoires en autant d’occasions. Auteure de sept podiums en neuf présences lors de la Coupe du Québec, la championne québécoise a conclu le circuit provincial au deuxième rang.

Route et piste

  • Adèle Desgagnés (Parrain : Tour de l’Abitibi)

Adèle Desgagnés a connu une saison de rêve en 2018. Lors de la Coupe du Québec, elle est montée sur le podium à 10 reprises, dont 7 fois sur la plus haute marche, ce qui lui a permis d’aisément remporter le cumulatif de la série provinciale. Ayant tout raflé sur son passage, elle a été sacrée championne québécoise sur route et sur piste. Lors des Championnats canadiens sur piste, la cycliste d’âge cadet a décroché six médailles, soit deux d’or et quatre d’argent. Surclassée junior, elle a ravi le titre de championne nationale à la course sur route.

Athlète espoir masculin

012 Athlete Espoir Masculin 2018

BMX

  • Simon Tanguay (Parrain : BMX Crabtree)

Dans un groupe d’âge où il y a un bon bassin de compétiteurs et un calibre proportionnellement élevé, les résultats de Simon Tanguay sont d’autant plus remarquables. En plus de terminer la série de la Coupe du Québec au sommet du cumulatif chez les 9-10 ans, il a décroché les grands honneurs aux Championnats québécois. Sur la scène nationale, il s’est inscrit au 15e échelon lors des Championnats canadiens.

Montagne

  • Xavier Roy (Parrain : XTRM Amos)

Xavier Roy a réussi à progresser pour s’imposer parmi les meilleurs cyclistes de son âge au pays. L’athlète qui évolue chez les cadets a décroché le titre à l’enjeu des Championnats canadiens et ravi deux médailles d’argent lors d’épreuves disputées dans le cadre de la Coupe Canada. Ses performances lui ont également valu une sélection pour plusieurs projets de l’équipe du Québec.

Route et piste

  • Mathias Guillemette (Parrain : Tour de l’Abitibi)

À sa dernière année dans les rangs cadets, Mathias Guillemette s’est illustré, autant sur la route que sur la piste. En vertu de 13 podiums sur une possibilité de 15, il a remporté le cumulatif de la Coupe du Québec sur route. Celui qui s’est classé deuxième à l’omnium des Provinciaux sur route est également reparti des Jeux du Québec avec trois médailles d’or au cou. Sur l’ovale, son palmarès est tout aussi impressionnant. Avec une fiche parfaite de quatre en quatre, il a été sacré champion québécois. Il a aussi signé une récolte de quatre médailles aux Championnats canadiens.

Athlète relève féminin

013 Athlete Releve Feminin 2018

BMX

  • Thessalie Bruneau (Parrain : BMX La Tuque)

Sur le circuit provincial, Thessalie Bruneau est grimpée sur le podium à plusieurs reprises, et ce, alors qu’elle se mesurait aux compétiteurs masculins. Ces performances lui ont d’ailleurs valu la troisième place du classement général de la Coupe du Québec chez les garçons 11-12 ans. Face à ses consœurs, elle a triomphé à l’occasion du plus important rendez-vous de la saison, autant au niveau québécois qu’au niveau canadien.

Montagne

  • Marianne Théberge (Parrain : Mathieu Performance)

Huitième à compléter l’épreuve junior, Marianne Théberge a causé toute une surprise lors des Championnats du monde. D’ailleurs, cette performance l’a aidée à se hisser au septième échelon du classement de l’UCI. En visite chez nos voisins du Sud, elle a signé une troisième et une quatrième place sur le circuit de la US Cup. Sur la scène nationale, elle a remporté le cumulatif de la Coupe Canada avec cinq podiums en autant de participations, en plus de se classer quatrième aux Championnats canadiens.

Route et piste

  • Simone Boilard (Parrain : Grand Prix Cycliste de Gatineau)

Dans le dernier droit de son parcours junior, Simone Boilard a une fois de plus démontré toute l’étendue de son talent. Championne canadienne au contre-la-montre et au critérium, elle a aisément remporté le Tour de la relève internationale à Rimouski. Or, ces performances lui ont d’abord et avant tout servi de préparation en vue du plus important rendez-vous de l’année, c’est-à-dire les Championnats du monde. Auteure du cinquième meilleur chrono, elle s’est habillement faufilée jusqu’à la troisième marche du podium de la course sur route. Décidément, ça promet pour les années à venir!

Athlète relève masculin

014 Athlete Releve Masculin 2018

BMX

  • Édouard Proulx (Parrain : BMX Bromont)

Que ce soit dans sa catégorie ou face à des compétiteurs plus âgés, Édouard Proulx figure toujours parmi les meilleurs. Celui qui a été sacré champion québécois chez les minimes a également remporté plusieurs tranches de la Coupe du Québec, que ce soit dans les rangs minimes, cadets ou juniors. Au cumulatif de la série provinciale, il s’est imposé au troisième rang dans la catégorie junior. Troisième chez les juniors développement lors de la Coupe Canada, le pilote de 14 ans a terminé septième dans son groupe d’âge aux Championnats canadiens.

Montagne

  • Marc-André Fortier (Parrain : Martin Fortier CPA inc)

À sa dernière année chez les moins de 23 ans, Marc-André Fortier a confirmé son statut d’athlète de niveau international. Lors de l’épreuve de la Coupe du monde présentée au Mont-Sainte-Anne, il a même ravi la 12e place, alors qu’en Allemagne et en République Tchèque, il a respectivement pris les 24e et 31e rangs. Celui qui occupait le 48e rang au départ des Championnats du monde a réussi à effectuer une superbe remontée pour décrocher la 20e place. Au niveau national, il a été sacré vice-champion canadien dans la catégorie U23.

Route et piste

  • Robin Plamondon (Parrain : Tour de Beauce)

Reconnu pour ses qualités de grimpeur, Robin Plamondon a cogné aux portes du top-10 lors du Tour de l’Abitibi en se classant 11e au général. Il s’est également distingué dans le cadre du Tour Junior Causses-Aigoual-Cévennes, où il s’est vu décerner le maillot du coureur le plus combattif. Vice-champion canadien sur route, il a représenté le pays à l’occasion des Championnats du monde. Malheureusement, une chute survenue durant la course sur route a contrecarré tous ses plans. Cela dit, ce n'est que partie remise pour cet athlète prometteur qui fera son entrée chez U23 l’an prochain.

Athlète par excellence féminin

015 Athlete Excellence Feminin 2018

Montagne

  • Cindy Montambault (Parrain : Apogée)

Faisant preuve de constance tout au long de la saison, Cindy Montambault s’est maintenue parmi les 50 meilleures au monde. À l’occasion de la série de la Coupe du monde, elle a signé 6 top-50, dont une 24e place lors de l’arrêt effectué au Mont-Sainte-Anne. Elle a également flirté avec le top-30 lors des Mondiaux, où elle s’est finalement inscrite au 31e échelon. Quatrième à franchir le fil d’arrivée, elle s’est arrêtée au pied du podium lors des Championnats canadiens.

Piste

  • Lauriane Genest (Parrain : Centre national de cyclisme de Bromont)

Avec une quatrième place à l’épreuve de vitesse, une septième place au keirin et une neuvième place au contre-la-montre lors des Jeux du Commonwealth, Lauriane Genest a fait une entrée remarquée sur la scène internationale. Elle a ensuite poursuivi sur la lancée aux Championnats panaméricains, où elle a remporté le bronze à la vitesse par équipe et fini quatrième à la vitesse individuelle. À sa première présence en Coupe du monde, elle s’est faufilée jusqu’en sixième place du keirin. La championne canadienne au 500 m ainsi qu’à la vitesse par équipe a également abaissé le record national au 200 m lancé, et ce, deux fois plutôt qu’une.

Route

  • Karol-Ann Canuel (Parrain : Grand Prix Cycliste de Gatineau)

Équipière de luxe, Karol-Ann Canuel a rarement l’opportunité de s’exprimer sur le plan individuel. C’est donc sur la base des résultats collectifs qu’on peut réellement mesurer la qualité de cette athlète. Maillon important de l’alignement de Boels Dolmans lors des épreuves de contre-la-montre par équipe, elle a contribué à la victoire ravie en Coupe du monde et à la deuxième place décrochée aux Mondiaux. Or, quand elle a eu la chance de courir pour elle-même, ça s’est traduit par une deuxième place au Chrono Gatineau ainsi que par une sixième place à la course sur route et une huitième place au contre-la-montre lors des Championnats du monde.

Paracyclisme

  • Marie-Claude Molnar (Marraine : AQSPC)

Durant la dernière décennie, Marie-Claude Molnar s’est imposée parmi les figures dominantes du paracyclisme. Avec trois podiums en Coupe du monde à son actif en 2018, l’athlète qui appartient à la classe C4 s’est inscrite au cinquième rang du cumulatif de la série mondiale. Aux Championnats du monde, elle s’est arrêtée au pied du podium lors de la poursuite individuelle et a décroché la cinquième place au contre-la-montre disputé sur la route. Celle qui a représenté l’unifolié à de multiples occasions au fil de sa carrière a ajouté quatre titres nationaux à son palmarès au cours de la dernière saison.

Athlète par excellence masculin

016 Athlete Excellence Masculin 2018

BMX

  • Gaby Malenfant (Parrain : Réchapage 2000)

Freiné par une importante blessure l'an dernier, Gaby Malenfant était de retour sur son BMX et d'attaque pour la saison 2018. En plus d’être couronné champion québécois, il a décroché le titre national à l’enjeu de la catégorie élite, et ce, malgré une chute survenue lors de la ronde de qualification. D’ailleurs, mentionnons qu’il s’agit d’une première pour un pilote de la Belle Province. Quatrième au terme de la série de la Coupe Canada, l’athlète âgé de 21 ans s’est inscrit au 64e rang aux Championnats du monde.

Piste

  • Hugo Barrette (Parrain : Centre national de cyclisme de Bromont)

Certainement le cycliste le plus rapide au pays à l’heure actuelle, Hugo Barrette rivalise même avec les meilleurs athlètes sur l’ovale à l’échelle mondiale. Le triple champion canadien s’est hissé sur la plus haute marche du podium à deux reprises lors des Championnats panaméricains. Mais sa médaille la plus significative, c’est à la Coupe du monde disputée à Milton qu’il l’a décrochée. Avec une solide accélération portée à deux tours de la fin, le pistard québécois a livré une superbe prestation, même s’il a dû concéder la victoire au champion olympique en titre du keirin, qui l’a emporté de justesse.

Route

  • Michael Woods (Parrain : Grands Prix Cyclistes de Québec et de Montréal)

Affirmer que Michael Woods a connu une saison exceptionnelle est un euphémisme. À plusieurs occasions, le Québécois d’adoption a montré qu’il méritait sa place parmi l’élite mondiale. Il s’est d’abord révélé à Liège-Bastogne-Liège, une des plus anciennes et prestigieuses classiques du circuit WorldTour, où il a raflé la deuxième place. Plus tard, il décrochait sa première victoire d’étape sur un grand Tour, la Vuelta. Pour couronner le tout et clore l’année en beauté, il a filé vers la troisième place au terme d’une course sur route chaudement disputée lors des Mondiaux. Une prestation inégalée depuis l’exploit de Steve Bauer en 1984.

Paracyclisme

  • Charles Moreau (Parrain : Parasports Québec)

Spécialiste de l’épreuve solitaire, Charles Moreau s’est mérité une place sur le podium à chacune de ses présences en Coupe du monde, dont deux fois sur la plus haute marche. Toujours sur le circuit mondial, le paracycliste qui évolue dans la classe H3 a signé deux quatrièmes places à la course sur route, ce qui lui a permis de conclure la série au deuxième rang du classement général. Affecté par une chute survenue durant le contre-la-montre disputé aux Championnats du monde, celui qui détenait alors le meilleur chrono a vraisemblablement été privé du titre mondial. Au niveau national, c’est sans grande surprise qu’il a été sacré double champion.

Montagne

  • Léandre Bouchard (Parrain : Cyclone d’Alma)

Léandre Bouchard s’est une fois de plus illustré sur la scène internationale, prouvant à nouveau qu’il est capable de rivaliser avec les meilleurs athlètes en vélo de montagne. L’exemple le plus flagrant est sans conteste la 26e place inscrite aux Championnats du monde, où il a également été le meilleur représentant de l’unifolié. Sur le circuit de la Coupe du monde, il a percé le top-50 à 5 reprises. Malgré une chute survenue en début d’épreuve, il a réussi à se frayer une place sur le podium des Championnats canadiens et a été décoré de bronze.

Prix de distinction

017 Prix Distinction 2018

Cyclisme sur route

  • Karol-Ann Canuel (Parrain : Claude Pinard)
    Championnats du monde sur route - Médaillée d’argent

Cyclisme sur route

  • Michael Woods (Parrain : Paulo Saldanha)
    Championnats du monde sur route - Médaillé de bronze

Cyclisme sur route

  • Simone Boilard (Parrain : Pierre Laflamme)
    Championnats du monde sur route - Médaillée de bronze

Cyclisme sur route

  • Michel Jean (Marraine : ACVQ)
    Championnats du monde sur route Masters - Médaillé d'argent

Crédit photo : Michel Guillemette

Partenaires FQSC