Recherche
Nouvelles / Cyclisme pour tous - BMX - Cyclocross - Montagne - Paracyclisme - Piste - Route - Sécurité

Au volant, on ne texte pas!

mardi, 18 décembre 2018
Pas De Texto En Auto

La Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) salue la création de la Journée internationale « Pas de texto en auto », une initiative portée par la compagnie québécoise Garneau. Les cyclistes, mais aussi tous les usagers de la route, piétons, motocyclistes et autres conducteurs de véhicules motorisés, sont les victimes de cette pratique dangereuse, voire fatale, et beaucoup trop répandue.

La première Journée internationale « Pas de texto en auto » se tiendra le 22 décembre prochain. Or, le choix de la date n’en est pas un aléatoire. Il y a près d’un an, le cycliste australien Jason Lowndes est décédé des suites d’un accident causé par l’inattention d’une conductrice qui textait au volant. Ce genre de distraction a également coûté la vie à la Canadienne Ellen Watters, au mois de décembre 2016.

Un petit geste qui est souvent jugé banal, mais qui est pourtant lourd de conséquences, comme en témoignent ces incidents qui ne sont malheureusement pas isolés.

« L’envoi de textos au volant constitue une source d’inattention importante pour le conducteur d’un véhicule automobile et accroît de façon significative le risque de collision avec d’autres usagers de la route. Dans le cas des cyclistes, ce genre de distraction peut avoir de très lourdes conséquences, considérant le différentiel de vitesse entre ces deux types d’usagers de la route, sans compter le fait que le cycliste ne jouit d’aucune protection », a déclaré Louis Barbeau, directeur général de la FQSC.

La prochaine fois que vous prendrez le volant, songez-y à deux fois avant de saisir votre cellulaire pour lire ou envoyer un message texte. Gardez les yeux rivés sur la route, et non sur votre écran. Il en va de la sécurité des autres usagers, et de la vôtre aussi.

Partenaires FQSC