Recherche
Nouvelles / Cyclisme pour tous - Cyclocross - Montagne - Paracyclisme - Piste - Route

La Performance de l'année 2021 propulsée par l'Érable du Québec

vendredi, 14 janvier 2022
Les 10 finalistes pour le titre de la Performance de l'année 2021 propulsée par l'Érable du Québec
Les 10 finalistes pour le titre de la Performance de l'année 2021 propulsée par l'Érable du Québec

Malgré la pandémie qui a continué de sévir, 2021 a été une année riche en émotions et en performances pour les cyclistes québécois. Pour la quatrième année consécutive, la Fédération québécoise des sports cyclistes, en collaboration avec la marque Érable du Québec, a mis en place un concours afin de déterminer la meilleure performance de la saison cycliste 2021.

«Même si le calendrier de courses au niveau international a été réduit, cela n'a pas empêché nos athlètes de s'illustrer au cours de la dernière saison en réalisant des performances exceptionnelles. C'est donc avec beaucoup de fierté que nous souhaitons souligner leurs performances», s’est exprimé le directeur général de la FQSC, Louis Barbeau.

Comme l'an dernier, le concours de la Performance de l'année 2021 propulsée par l'Érable du Québec sera divisé en deux volets, soit le vote du public ainsi que l'évaluation d'un comité d'experts indépendants. La communauté cycliste aura donc son mot à dire.

À partir du 14 janvier prochain, un album photos mettant en vedette les 10 finalistes sera affiché sur la pages Facebook de la FQSC. Chaque internaute pourra alors partager la photo qui, à ses yeux, s'avère être la Performance de l'année 2021 propulsée par l'Érable du Québec. Les internautes auront jusqu'au dimanche 30 janvier à 23h59 pour voter.

Finalement, un comité composé de cinq experts en sports cyclistes procédera également à l’évaluation des performances selon une grille d'évaluation comportant les mêmes critères pour les 10 finalistes. Chaque expert inscrira sa note, puis les notes seront additionnées afin d'en faire une moyenne pondérée.

À l'issue du processus, l'athlète qui aura amassé le plus grand nombre de points dans les deux volets combinés se méritera le titre de Performance de l'année 2021 propulsée par l'Érable du Québec.

Le gagnant ou la gagnante du titre recevra un panier-cadeau de produits à base d'érable de la part de notre partenaire présentateur.

Comment participer pour voter en 2022?

Vous devez vous rendre sur l'album photos qui comprend les 10 performances de nos finalistes sur notre compte Facebook de la FQSC.

Étapes :

  1. Vous devez partager la photo du finaliste de votre choix.
  2. Lors du partage, vous devez commenter avec le mot-clic #PerformancErable2021
  3. Un seul vote par membre de la communauté sera comptabilisé sur la publication Facebook.

Nouveauté en 2021

Il est possible également de voter sur la publication Instagram du concours. Deux options s'offrent à vous :

  1. Partager la photo de votre choix dans une story en inscrivant le mot-clic #PerformancErable2021 et identifier l'athlète;
  2. Inscrire ou identifier le nom de l'athlète de votre choix dans les commentaires sous la publication;
  3. Un seul vote par membre de la communauté sera comptabilisé sur la publication Instagram.

Un membre de la communauté pourra donc obtenir une chance de gagner le prix du public pour sa participation via chacune des deux plateformes. Si vous partagez la publication Facebook et inscrivez le nom de la performance sur Instagram, vous obtiendrez donc deux chances de remporter le prix du public.

Le prix du public sera un magnifique panier-cadeau rempli de produits à base d'érable gracieuseté de notre partenaire présentateur. Le gagnant sera choisi par un tirage au hasard en début février.

LES 10 FINALISTES DE LA PERFORMANCE DE L'ANNÉE 2021 PROPULSÉE PAR L'ÉRABLE DU QUÉBEC

LAURIE ARSENEAULT (VÉLO DE MONTAGNE - CROSS-COUNTRY OLYMPIQUE)

À sa première saison avec sa nouvelle équipe Canyon MTB Racing Team, Laurie Arseneault a grimpé les échelons rapidement dès sa première épreuve sur le circuit de la Coupe du monde chez les élites. Après une saison complète en sol québécois en 2020, l'athlète de Terrebonne a signé un top-50 à Albstadt lors de la première épreuve de la Coupe du monde. Laurie Arseneault a vécu son baptême international chez les élites en 2021, alors qu'elle était demeurée au Québec l'année précédente en raison de la pandémie liée à la COVID-19.

GUILLAUME BOIVIN (CYCLISME SUR ROUTE - COURSE EN LIGNE)

Membre de la formation Israël Start-Up Nation, Guillaume Boivin a multiplié les faits d'arme en 2021. Le coureur québécois a toutefois signé sa plus belle performance de la saison lors du monument Paris-Roubaix le 3 octobre 2021. En tête de peloton, le Québécois a chuté avec 20 kilomètres à faire à la course. Il s'est relevé, puis il a pédalé jusqu'au bout pour terminer en neuvième place. Sa performance est la meilleure de la part d'un cycliste canadien sur cette course au cours des 30 dernières années.

ARIANE BONHOMME (CYCLISME SUR PISTE - POURSUITE PAR ÉQUIPE)

La Gatinoise Ariane Bonhomme s’est distinguée lors des plus récents Jeux olympiques de Tokyo cet été. La pistarde québécoise faisait partie du quatuor canadien de la poursuite par équipe. Avec ses coéquipières, la délégation canadienne a terminé tout juste au pied du podium. La Québécoise a fait partie du quatuor qui a battu le record canadien avec un chrono de 4 min 09,249 s lors de la première ronde face aux Françaises, ce qui a permis aux Canadiennes de se battre pour la médaille de bronze. Le quatuor canadien a toutefois plié l'échine face aux Américaines lors de la finale pour la médaille de bronze.

LÉANDRE BOUCHARD (VÉLO DE MONTAGNE - CROSS-COUNTRY OLYMPIQUE)

Au coeur d'une lutte pour une sélection en vue des Jeux olympiques de Tokyo face à son compatriote canadien Peter Disera, Léandre Bouchard a offert une performance spectaculaire lors de la Coupe du monde d'Albstadt en début de saison l'an dernier. Il a été le 15e athlète à franchir la ligne d'arrivée lors de l'épreuve de cross-country olympique. La performance est digne de mention, puisque bon nombre des meilleurs athlètes au monde de la discipline étaient présents à Albstadt.

KAROL-ANN CANUEL (CYCLISME SUR ROUTE - COURSE EN LIGNE)

À sa deuxième participation aux Jeux olympiques, l'Abitibienne Karol-Ann Canuel a démontré qu'elle appartenait encore à l'élite lors de l'épreuve reine, la course en ligne. Sur un parcours difficile, la Québécoise a été la 16e coureuse du peloton à franchir la ligne d'arrivée. Elle a été la meilleure athlète de la délégation canadienne lors de cette épreuve longue de 137 kilomètres avec un dénivelé de 2 692 mètres en complétant la distance après un effort de 3 heures 55 minutes et 05 secondes.

LAURIANE GENEST (CYCLISME SUR PISTE - KEIRIN)

Après une longue pause de plusieurs mois en raison d'une refonte du calendrier de compétitions en cyclisme sur piste, la Lévisienne Lauriane Genest a livré une performance inspirée lors de son épreuve de prédilection, le keirin. La Québécoise s'est qualifiée pour la grande finale grâce à une troisième place dans sa vague de demi-finales. En finale, elle a pris la bonne décision au bon moment pour mettre la pédale au fond et finalement s'emparer de la médaille de bronze. Il s'agissait de sa première participation aux Jeux olympiques.

HUGO HOULE (CYCLISME SUR ROUTE - CONTRE-LA-MONTRE INDIVIDUEL)

Coureur de la formation Astana-Premier Tech en 2021, Hugo Houle a offert la meilleure performance de sa carrière selon lui lors des plus récents Jeux olympiques de Tokyo. Lors de l'épreuve du contre-la-montre individuel, le coureur originaire de Saint-Perpétue a pris le 13e rang parmi les 41 athlètes inscrits. Il a devancé plusieurs gros noms de la discipline, dont Richie Porte, Rémi Cavagna et Maximilian Schachmann. Il aura fallu attendre la dernière vague pour le voir être délogé du podium temporaire. Hugo Houle a complété la distance de 44,2 kilomètres avec un retard inférieur à deux minutes sur le podium.

MARIE-CLAUDE MOLNAR (PARACYCLISME SUR ROUTE - COURSE EN LIGNE)

La paracycliste de Saint-Hubert, Marie-Claude Molnar a été la grande vedette du mois de juin. L'athlète en paracyclisme sur route a remporté non pas un, mais bien deux titres mondiaux dans sa catégorie C4 lors des Championnats du monde de paracyclisme sur route qui se tenaient au Portugal du 9 au 13 juin 2021. À la course en ligne, elle s'est échappée en solo pour finalement parcourir les 67,2 kilomètres en 1 h 56 min et 17 s. Sa plus proche poursuivante a rallié l'arrivée avec un retard de plus de 5 minutes.

MAGHALIE ROCHETTE (CYCLO-CROSS)

La coureuse de Sainte-Adèle Maghalie Rochette s'est illustrée sur la scène du cyclocross encore cette année. La Québécoise a réalisé un fait d'arme qu'elle n'avait jamais réussi à ce jour. Elle est grimpée sur le podium lors d'une épreuve du circuit de la Coupe du monde présentée en sol européen. À la fin du mois de novembre dernier, Maghalie Rochette a décroché la médaille d'argent lors de la Coupe du monde de cyclo-cross présentée à Besançon, en France. Elle a devancé plusieurs pointures du peloton féminin, dont la médaillée de bronze aux derniers Championnats du monde, la Néerlandaise Denise Betsema.

MICHAEL WOODS (CYCLISME SUR ROUTE - COURSE EN LIGNE)

Perçu comme un des meilleurs grimpeurs de la planète, Michael Woods, a passé bien près de décrocher une médaille lors de l'épreuve reine des Jeux olympiques, la course en ligne. En avant du peloton lors de la dernière montée du circuit au Japon, le Canadien s'est retrouvé dans un sprint final endiablé pour la médaille de bronze de la course en ligne. Il a livré une performance inspirée devant le champion des deux plus récentes éditions du Tour de France, le Slovène Tadej Pogacar. Il était à moins d'une demi-roue d'une médaille olympique. Il a pris le cinquième rang à l'issue de la course longue de 234 kilomètres.

Partenaires FQSC