Recherche
Nouvelles / Cyclisme pour tous - BMX - Cyclocross - Montagne - Paracyclisme - Piste - Route

Les cyclistes se mobilisent et font entendre leur voix

jeudi, 19 mai 2016
Bandeau Td S Haut4

Ils étaient près de 4 200 à enfourcher leur vélo, hier (mercredi), pour prendre part à l’une des 23 initiatives régionales organisées sous la bannière québécoise du Tour du Silence (Ride of Silence), un événement planétaire annuel visant à commémorer les décès cyclistes et à réitérer l’importance du respect mutuel entre usagers de la route. Bref, ils étaient nombreux à exprimer leur solidarité au Québec… et ailleurs!

« Regardons vers l’avant, tout en n’oubliant pas ceux qu’on a laissé derrière. » - Pierre Bruneau

« Merci à tous les participants du Tour du Silence. Merci pour ce geste de solidarité envers les cyclistes  d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Vous avez rendu hommage à ceux qui ont malheureusement péri sur les routes, mais vous avez aussi propagé un message d’espoir pour tous les amoureux du vélo », a indiqué Pierre Bruneau, porte-parole de l’édition 2016 du Tour du Silence.
Le chef d’antenne des bulletins de nouvelles des réseaux TVA et LCN a insisté sur l’importance du respect mutuel entre les divers usagers de la route. Il a également tenu à rappeler les responsabilités de chacun, à l’aube de la saison estivale, moment où les cyclistes se multiplient sur les routes. « Les automobilistes doivent être extrêmement vigilants lorsqu’ils effectuent des manœuvres de dépassement. Leur véhicule, parce qu’il est plus imposant, a un potentiel létal. Par contre, les cyclistes doivent absolument respecter le Code de la sécurité routière. Il en va de leur sécurité, de leur vie », a-t-il ajouté.
Plusieurs invités de marque étaient présents sur les différents sites de ralliement de la province. Parmi les personnalités connues et les athlètes de haut niveau, mentionnons les frères Charles et François Hamelin (olympiens en patinage de vitesse courte piste), Steve Charbonneau (ex-footballeur professionnel), Louis Garneau (cycliste et homme d’affaires), Katy St-Laurent (cycliste et entrepreneure), Bruno Pelletier (chanteur), François Bonnardel (député de Granby et leader parlementaire de la Coalition Avenir Québec) et Simon Lapointe (membre de l’équipe nationale en ski de fond). Des professionnels liés de près ou de loin à la cause ont aussi pris part à l’événement : Sébastien Rousseau (initiateur du mouvement Roulons avec classe) et Dr Arnaud Samson (médecin coroner).

Des symboles qui parlent
Le départ donné, les divers cortèges se sont engagés sur la route, en silence. Ils étaient parfois précédés d’un corbillard, sur le toit duquel trônait une bicyclette orpheline, triste rappel des défunts propriétaires. Des participants ont également arboré un brassard, soit parce qu’ils avaient eux-mêmes été impliqués dans un accident, soit parce qu’ils avaient perdu un proche. Des arrêts symboliques ont été effectués à quelques endroits afin d’honorer la mémoire de défunts cyclistes.

Éducation auprès des jeunes
Au traditionnel Tour du Silence s’ajoutait un volet scolaire, lequel était présenté pour une troisième année et sous différentes déclinaisons. Ainsi, des écoles ont tenu un mini-Tour et organisé des activités afin de sensibiliser les jeunes à l’enjeu du partage de la route (atelier éducatif sur le maniement du vélo et les règles de sécurité, jeux d’habiletés, visite de policiers, …).

Le Québec, à l’intérieur du mouvement mondial
Quelle est la contribution de la Belle Province au Ride of Silence? « Le Québec compte parmi les 50 Tours originaux qui ont donné vie au mouvement et inspiré une incroyable croissance à travers le monde. Le Québec a également favorisé l’apparition d’autres Tours au Canada, voire même dans d’autres pays. L’année dernière, 359 initiatives se sont tenues dans 22 pays sur tous les continents. C’est plus que tout ce qu’on pouvait imaginer au début du mouvement », a fait savoir le fondateur du Ride of Silence, Chris Phelan.

Précieux partenaire
Pour la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC), le Tour du Silence constitue une occasion unique de sensibiliser la population à la sécurité routière. Grâce à la contribution de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), la fédération peut soutenir les organisateurs, tant au niveau technique que financier. Cette aide a notamment permis à la FQSC de produire nombre d’outils de promotion génériques mis à la disposition des différentes organisations.

Indispensables collaborateurs
Tout cela ne serait évidemment possible si ce n’était de la Sureté du Québec (SQ), des municipalités et de leurs corps policiers, de même que des organisateurs, leurs partenaires et leurs bénévoles. À tous, nous vous sommes extrêmement reconnaissants et vous remercions au nom de la grande famille cycliste.


Partenaires FQSC