Recherche
Sécurité

Les cyclistes se mobilisent et font entendre leur voix

jeudi, 18 mai 2017
Tour Du Silence2017
Tour du Silence des Pays-d’en-Haut

Ils étaient près de 3 500 à enfourcher leur vélo, hier (mercredi), pour prendre part à l’une des 24 initiatives régionales organisées sous la bannière québécoise du Tour du Silence (Ride of Silence), un événement planétaire annuel visant à commémorer les décès cyclistes et à réitérer l’importance du respect mutuel entre usagers de la route. Bref, ils étaient nombreux à exprimer leur solidarité au Québec… et ailleurs!

« À Québec, en ce 17 mai, sous un ciel gris, il y avait beaucoup d’émotion. Nous étions nombreux à rouler en silence à la mémoire des cyclistes décédés cette année. Ils sont morts pendant qu’ils pratiquaient l’un des plus beaux sports qui soit. Ce soir, nous avons roulé en peloton serré, et concerné, avec sérénité,  pour en appeler à davantage de respect mutuel, entre nous et les automobilistes », a raconté Emmanuel Bilodeau, porte-parole de l’édition 2017 du Tour du Silence.

Le comédien et humoriste a insisté sur l’importance du respect mutuel entre les divers usagers de la route. Il a également tenu à rappeler les responsabilités de chacun, à l’aube de la saison estivale, moment où les cyclistes se multiplient sur les routes. « La route appartient à tout le monde. Il faut savoir la partager avec respect, courtoisie et maturité », a-t-il ajouté.

Plusieurs invités de marque étaient présents sur les différents sites de ralliement de la province. Parmi les personnalités connues et les athlètes de haut niveau, mentionnons Sylvain Gaudreault (député de Jonquière et  ancien chef intérimaire du Parti québécois), Patrice Bernier (joueur de soccer et capitaine de l’Impact de Montréal), Steve Charbonneau (ex-footballeur professionnel), Louis Garneau (cycliste et homme d’affaires), Pierre Bergeron (ex-PDG du Journal Le Droit), Bruno Vachon (conseiller municipal à la Ville de Sherbrooke), André Cartier (comédien), Audrey Lemieux (cycliste et pilote de tandem) et Gabriel Dufresne (membre de l’équipe nationale en ski acrobatique). Des professionnels liés de près ou de loin à la cause ont aussi pris part à l’événement : Sébastien Rousseau (initiateur du mouvement Roulons avec classe) et Dr Arnaud Samson (médecin coroner).

Des symboles qui parlent

Le départ donné, les divers cortèges se sont engagés sur la route, en silence. Ils étaient parfois précédés d’un corbillard, sur le toit duquel trônait une bicyclette orpheline, triste rappel des défunts propriétaires. Des participants ont également arboré un brassard, soit parce qu’ils avaient eux-mêmes été impliqués dans un accident, soit parce qu’ils avaient perdu un proche. Des arrêts symboliques ont été effectués à quelques endroits afin d’honorer la mémoire de défunts cyclistes.

Répartition de la participation à travers la province

Td S2017 Bilan Participation

À noter que plusieurs photos sont disponibles sur la page Facebook Tour du Silence provincial, Qc (https://www.facebook.com/pages/Tour-du-Silence-provincial-Qc/338915809467524?ref=hl).

Éducation auprès des jeunes

Au traditionnel Tour du Silence s’ajoutait un volet scolaire, lequel était présenté pour une quatrième année et sous différentes déclinaisons. Ainsi, des écoles ont tenu un mini-Tour et organisé des activités afin de sensibiliser les jeunes à l’enjeu du partage de la route (atelier éducatif sur le maniement du vélo et les règles de sécurité, jeux d’habiletés, visite de policiers, …).

Le Québec, à l’intérieur du mouvement mondial

Quelle est la contribution de la Belle Province au Ride of Silence? « Le Québec compte parmi les 50 Tours originaux qui ont donné vie au mouvement et inspiré une incroyable croissance à travers le monde. Le Québec a également favorisé l’apparition d’autres Tours au Canada, voire même dans d’autres pays », a fait savoir le fondateur du Ride of Silence, Chris Phelan.

La SAAQ, un précieux partenaire

Pour la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC), le Tour du Silence constitue une occasion privilégiée de sensibiliser la population à la sécurité routière. Grâce à la contribution de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), la fédération peut soutenir les organisateurs, tant au niveau technique que financier. Cette aide a notamment permis à la FQSC de produire nombre d’outils de sensibilisation mis à la disposition des différentes organisations.

« Le Tour du Silence est l’occasion de se rappeler que le partage de la route demeure un enjeu crucial. Le plaisir et la sécurité à vélo passent en effet par la prudence et le respect des règles de sécurité routière, et ce, pour tous les usagers de la route », a indiqué Nathalie Tremblay, présidente et chef de la direction de la Société de l’assurance automobile du Québec.

Indispensables collaborateurs

Tout cela ne serait évidemment possible si ce n’était de la Sureté du Québec (SQ), des municipalités et de leurs corps policiers, de même que des organisateurs, leurs partenaires et leurs bénévoles. À tous, nous vous sommes extrêmement reconnaissants et vous remercions au nom de la grande famille cycliste.

Partenaires FQSC