Notre site fait l’objet d'une refonte complète. Pendant la transition, visitez ce lien pour consulter nos archives.
Recherche

Route

Nouvelles / Route

Canuel et ses coéquipières poursuivent leur travail

samedi, 8 juillet 2017
Canuel Karol Ann

La cycliste québécoise Karol-Ann Canuel et les autres membres de Boels – Dolmans continuent de protéger leurs acquis au Tour d’Italie. Avec une dernière étape à parcourir, leur coéquipière Anna Van Der Breggen est toujours en rose.

La neuvième des dix étapes a été remportée par l’Italienne Marta Bastianelli samedi. Après 122,3 kilomètres reliant Palinuro et Polla, la représentante d’Alé Cipollini s’est imposée au sprint devant la Finlandaise Lotta Lepistö (Cervélo-Bigla) et l’Italienne Giorgia Bronzini (Wiggle High5), respectivement deuxième et troisième.

Neuvième, la Danoise Amalie Dideriksen a obtenu le meilleur résultat chez Boels – Dolmans, tandis que Karol-Ann Canuel a fini 37e, également dans le même temps que la gagnante.

« Ç’a été une journée plutôt tranquille aujourd’hui, a raconté la Gatinoise. Notre but est de garder le maillot rose, alors c’est aux filles des autres équipes d’attaquer. »

La chaleur ne rend pas les choses faciles sur les routes italiennes. « C’est vraiment dur », a admis Canuel qui prend le temps de bien s’hydrater et de se mettre de la glace dans le dos pour éviter les coups de chaleur.

Vingtième de la course de samedi, Van Der Breggen a conservé son avance de 1 minute 3 secondes au classement général sur l’Italienne Elisa Longo Borghini (Wiggle High5).

Canuel est toujours huitième, à 4 minutes 22 secondes de sa coéquipière.

Dimanche, l’ultime étape du Tour d’Italie sera longue de 124 kilomètres et aura pour ville de départ et d’arrivée Torre del Greco, située tout près de Naples.

L’objectif pour les cyclistes de Boels – Dolmans sera évidemment que Van Der Breggen termine en tête du classement général, mais Canuel espère aussi conserver sa place dans le top-10. « C’est certain que j’aimerais ça, mais la priorité est de garder le maillot rose. Tout peut arriver demain alors il faudra rester concentrées. Si j’arrive à maintenir mon top-10, ce sera un bonus », a-t-elle conclu.

Rédaction : Sportcom

Partenaires cyclisme sur route
Partenaires FQSC