Notre site fait l’objet d'une refonte complète. Pendant la transition, visitez ce lien pour consulter nos archives.
Recherche
Temple de la renommée

Daniel Périgny

Athlète

Intronisé en 2009

Natif du Cap-de-la-Madeleine, Daniel Périgny a entrepris sa carrière cycliste en 1972 à l’âge de 15 ans dans la catégorie cadet. Dès l’année suivante, il démontre ses qualités de grimpeur en remportant la course Québec – Baie-St-Paul chez les juniors.
C’est toutefois dans la catégorie senior que Daniel Périgny établira sa marque de façon indéniable. Excellent coureur d’équipe, il est un rouage important des succès e l’équipe du Québec de contre-la-montre par équipe, qu’il aidera à trois reprises à remporter l’or lors des Championnats canadiens sur route, soit en 1976, 1977 et 1978.

Action 2

Au chapitre individuel, il démontre une fois de plus ses talents de grimpeur en remportant à sa première saison chez les seniors l’ascension du Mont Washington en 1975. La même année, il remporte la deuxième étape du Grand Prix de St-Eustache et termine cinquième de la course Québec – La Malbaie.

La saison 1976 constitue une excellente saison également pour Daniel Périgny, alors qu’il remporte le titre de Champion québécois sur route, de même que le Grand Prix de Beauport et le Grand Prix Manicouagan.
Sa meilleure saison, il la connaît toutefois en 1978, où il est dominant dans la majorité des courses, dont il prend le départ. Il remporte ainsi le Grand Prix Marc Blouin, le Tour de la Semaine du Canada, le Grand Prix de Montréal sur le Mont Royal, Challenge du Mont Sutton, le Tour of the Valley au Vermont et le Grand Prix cycliste de Laval, qu’il remportera également en 1979 et 1980.
Ses performances lors de la Semaine nationale du Canada et du Championnat canadien de CLM par équipe lui valent d’être sélectionné sur l’équipe canadienne pour une tournée européenne, incluant les Championnats du monde sur route. Dans le cadre de cette tournée, il remporte le Grand Prix St-Christophe du Ligneron en France, et portera également le maillot de meilleur grimpeur lors du Tour d’Écosse. Il est à cet égard un des rares coureurs de l’époque à avoir connu du succès en Europe.
En 1979, il remporte le Grand Prix de Contrecœur, la deuxième étape du Grand Prix Lévis, et termine deuxième du Grand Prix de Hull et au Grand Prix de Montréal. En 1980, Daniel Périgny remporte le Tour de la Gaspésie et termine 3e du Grand Prix Marc Blouin. Daniel Périgny met un terme à sa carrière en 1982 après avoir signé quelques autres victoires, dont lors de la 1ère étape du Tour de Beauport et de la 3e étape du Grand Prix Marc Blouin.
Ceux qui ont connu Daniel Périgny comme coureur diront de lui qu’il était un coureur très combattif, qui sentait bien la course et qui ne négligeait aucun détail pour maximiser ses chances de bien performer. C’est un cycliste qui courait avec panache, comme lors de sa victoire sur le Mont Royal, après avoir effectué la course en grande partie seul en échappée. Au terme de sa carrière, Daniel Périgny est demeuré impliqué dans le vélo en ouvrant une boutique au Cap-de-la-Madeleine. Aujourd’hui, il compte trois boutiques et ce sont ses enfants qui ont pris le flambeau.

Action
Partenaires FQSC