Notre site fait l’objet d'une refonte complète. Pendant la transition, visitez ce lien pour consulter nos archives.
Recherche
Temple de la renommée

Denis Lévesque

Bâtisseur

Intronisé en 2011

C’est en 1993 que Denis Lévesque fait son entrée dans l’univers du cyclisme, un monde dont il tombera éperdument amoureux, et qui le lui rendra bien, il faut le dire. Ce n’est pas comme coureur qu’il donne ses premiers coups de pédale, mais plutôt à titre de directeur de la programmation du Tour (Grand Prix) cycliste de Beauce. L’homme d’affaires de 35 ans, alors propriétaire du restaurant Milano situé à Saint-Georges de Beauce, avait assisté, comme spectateur, aux quatre éditions précédentes du Tour de Beauce et était littéralement tombé sous le charme de la discipline et des gens qui gravitaient autour.
Inspiré par des Jean Lessard, Magella Tremblay et Ivan Waddell, dont la passion débordante et l’expertise incontestée en ont fait des piliers du cyclisme québécois, Denis Lévesque part à la conquête de ce nouveau défi. Il s’empresse à faire ses classes et s’impose rapidement comme leader au sein de l’organisation beauceronne. Épaulé par une poignée de passionnés comme lui, il permet au Tour de se bâtir une solide réputation, laquelle s’étendra bien au-delà des frontières nationales.

3Pers

Le Tour de Beauce, dont il est le président du comité organisateur depuis 1994 (presque sans interruption), a reçu maints prix de distinction de la part notamment de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) et de l’Association cycliste canadienne (ACC). Sa plus prestigieuse distinction, il la reçoit toutefois en 1998, alors qu’il est sacré Événement international de l’année dans le cadre du Gala Sports-Québec, et ce tous sports confondus.
En 2006, la corporation du Grand Prix cycliste de Beauce décide d’étendre ses activités en mettant à contribution son expertise organisationnelle. Cette approche, en plus d’en faire bénéficier d’autres événements, permet d’assurer une permanence à l’année, et par conséquent, de contribuer à la pérennité du Tour sur le plan financier. C’est ainsi que la Beauce accueillera d’abord les Championnats québécois sur route élite (2006 et 2007), puis ceux destinés aux athlètes des catégories espoirs (2008, 2009 et 2011).

1Pers

Dans le même esprit, l’équipe du Tour de Beauce organisera les Championnats canadiens sur route de 2007 à 2009. Reconnue pour son exceptionnel savoir-faire, elle prend, à partir de 2008, les reines de la Classique Montréal – Québec, ainsi que du Challenge Québec – Trois-Rivières.

Si le succès des événements organisés par la Corporation du Grand Prix cycliste de Beauce n’est pas uniquement attribuable à Denis Lévesque qui est, il faut le rappeler, entouré d’une horde de collègues et de bénévoles, il n’en demeure pas moins le maître d’œuvre, le chef d’orchestre. Il aura fièrement porté le flambeau passé par Jean Lessard, père du Grand Prix cycliste de Beauce, qui est né en 1986.

2Pers

Outre les distinctions collectives citées plus haut, Denis Lévesque s’est vu décerner plusieurs prix individuels, dont celui de Bénévole de l’année remis par la FQSC (2007) de même qu’au Gala de l’athlète à Québec (2007), en plus de se mériter le prix Action bénévole nationale Dollard-Morin octroyé dans le cadre du Gala Sports-Québec (2008), et ce tous sports confondus.

Passionné et généreux, Denis Lévesque n’hésite pas à faire profiter à d’autres jeunes organisations de l’expertise qu’il a acquise au fil des années.

Denis Levesque
M. Denis Lévesque
Partenaires FQSC