Notre site fait l’objet d'une refonte complète. Pendant la transition, visitez ce lien pour consulter nos archives.
Temple de la renommée

Jean-Claude Fortin

Bâtisseur

Intronisé en 2013

Jean-Claude Fortin se positionne rapidement comme leader dans le milieu québécois du BMX. Le natif de la Montérégie insuffle d’abord un dynamisme au Club BMX du Haut-Richelieu, puis au secteur BMX de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC). Au terme du programme de commandite du circuit québécois de vélo-cross en 1987, il contribue à la relance du secteur BMX et encourage les dirigeants de club à développer un circuit québécois solide, et ce, malgré l’absence de soutien financier.
 
Il communique avec justesse le point de vue du BMX en tant que vice-président de la discipline au conseil d’administration de la FQSC et contribue au succès de l’ensemble de la fédération à titre de secrétaire du conseil d’administration.
 
Il favorise le développement de bonnes relations avec les dirigeants de la discipline dans les autres provinces canadiennes, et plus particulièrement en Ontario. Il défend également une position ferme face à la National Bicycle League américaine, qui tente alors d’affilier les clubs de BMX basés en sol québécois. La vision du BMX québécois qu’il met de l’avant deviendra un important héritage pour les pratiquants du BMX, mais aussi pour la communauté cycliste québécoise en général.
 
C’est le succès de ce projet rassembleur qui permet aux clubs de BMX québécois d’éviter les déchirements successifs avec les pratiquants en provenance de l’Ontario et de l’Ouest canadien. C’est également grâce à cette approche unitaire que le membership du BMX atteint au Québec un niveau historique en 1986.
 
Durant plusieurs années, il s’implique aussi en tant que commissaire sur de nombreuses compétitions provinciales et nationales, incluant les Championnats québécois et canadiens. Sa participation aux Championnats du monde disputés au Michigan en 1994 est sans doute le fait le plus marquant de sa carrière de commissaire en BMX. En plus d’être grandement apprécié de ses pairs, il s’attire le respect de l’ensemble des intervenants du milieu. Tous les coureurs et entraîneurs de l’époque se rappellent de son professionnalisme et de l’équité avec laquelle il traitait les compétiteurs.

Img 5839
Partenaires FQSC