Notre site fait l’objet d'une refonte complète. Pendant la transition, visitez ce lien pour consulter nos archives.
Temple de la renommée

Julie Cournoyer

Athlète

Intronisé en 2014

Julie Cournoyer a pédalé pour la première fois en compétition lors de la saison 1996, à 26 ans, après avoir pratiqué le ski alpin, le ski de fond, le ski nautique et la natation. Munie d’une indéfectible discipline, dès sa première année en tandem, Julie Cournoyer a gagné sa place pour les Jeux paralympiques d’Atlanta, en équipe avec Guylaine Larouche. Des premiers Jeux très fructueux, où elle a décroché quatre prestigieuses médailles, deux d’or sur route, une en tandem féminin et une en tandem mixte avec Alexandre Cloutier, une médaille d’argent à la poursuite 3000 m sur piste et une de bronze au kilomètre, toujours sur piste.

Julie Cournoyer1 1

Cette expérience extraordinaire a insufflé à Julie Cournoyer le désir de continuer dans son sport. Son coéquipier de tandem mixte à Atlanta, Alexandre Cloutier, a alors officiellement endossé le poste de pilote. De 1998 à 2000, ils ont gagné ensemble deux autres médailles paralympiques à Sydney, une d’argent sur route et une de bronze en poursuite, ainsi que deux médailles aux Championnats du monde, d’argent au contre-la-montre et de bronze, sur route. Grands complices au quotidien, le tandem Cournoyer-Cloutier a su s’épauler dans l’atteinte de ses objectifs.

Julie Cournoyer2

Dominante au pays, Julie Cournoyer a également décroché cinq titres de championne canadienne en tandem mixte entre 1997 et 2002, ainsi que plusieurs podiums lors de courses internationales européennes en paracyclisme.

Finalement, Julie Cournoyer a poursuivi sa carrière sportive jusqu’aux Championnats du monde en 2002, au terme desquels elle a décidé d’accrocher son maillot.
Les souvenirs marquants de Julie Cournoyer sont évidemment imprégnés de ces grands rendez-vous planétaires, mais dépassent également l’éclairage médiatique. Les projets d’entraînement à Montjuïc, à Barcelone, et dans le Sud de la France demeurent des moments marquants pour cette grande athlète.
Fonceuse et femme de défis, ces sept saisons en paracyclisme ont valu à Julie Cournoyer de nombreuses reconnaissances en tant qu’athlète de premier plan au Québec. En 1996, elle a notamment été décorée de la médaille de l’Assemblée nationale, de même qu’en 2000, suite à ses grands succès paralympiques. La résidente de Sherbrooke a également été nommée athlète de l’année au Mérite sportif de l’Estrie à trois reprises, soit en 1996, 1997 et 2000.

Julie Cournoyer3

Aujourd’hui mère de deux enfants de six et neuf ans, Julie Cournoyer travaille à titre de travailleuse sociale en déficience sensorielle. Elle soutient que sa passion pour le cyclisme a enrichi son estime personnelle et lui a offert un précieux sentiment d’accomplissement. Des legs de son sport qu’elle offre maintenant à ses enfants en les initiant au vélo et en leur faisant goûter le plaisir du dépassement de soi.

Tdlr Provencher
Partenaires FQSC