Notre site fait l’objet d'une refonte complète. Pendant la transition, visitez ce lien pour consulter nos archives.
Recherche
Temple de la renommée

Vincenzo Meco

Athlète

Intronisé en 2000

Natif d'Avezzano (près de Rome), en Italie, Vincenzo Meco a entrepris sa carrière cycliste à l'âge de 14 ans. Sélectionné sur l'équipe nationale italienne en vue des Jeux olympiques de Rome en 1960, à l'âge de 19 ans, il cèdera sa place au sein de l'équipe nationale à la suite du décès de son frère âgé de 11 ans, à une semaine des Jeux. 
Après un début de carrière impressionnant chez les amateurs, Vicenzo passe chez les professionnels en 1962 et connaît immédiatement du succès, remportant sa première épreuve chez les professionnels lors du Grand Prix de Lurago d'Urba, en échappée seul. La même année, il termine 7e au Tour de Sardeigne, avec deux 3e places lors d'étapes. C'est toutefois au Giro d'Italia, sous les couleurs de son équipe San Pellegrino, dirigée par Gino Bartalli, qu'il se fait remarquer lorsqu'il prend le maillot rose lors de la 6e étape entre Terni et Fiuggi. Bien qu'il ne conservra ce maillot qu'une journée, il réalise un autre exploit en remportant l'étape de Passo Rolle dans la neige. Incommodé par des ennuis de genou, il sera toutefois contraint à l'abandon au terme de la 18e étape.

Vmeco2000

Vincenzo Meco poursuit sa carrière comme cycliste professionnel en Italie jusqu'en 1967, où il ne termine pas sa saison, son équipe étant dissoute, faute de commanditaires. Père d'un jeune enfant handicapé, il part pour le Québec, où il espère que celui-ci pourra recevoir de meilleurs soins.
En raison de son statut de coureur professionnel, Vincenzo Meco ne peut courir en 1968 et reçoit finalement l'autorisation de courir chez les amateurs, avec certaines restrictions, en 1969. C'est ainsi que ce dernier ne pourra courir aux Championnats canadiens ni représenter le Canada lors des Championnats du monde.

Vmeco2000 1Erevictoirepro

Coureur au grand talent, Vincenzo Meco ne tarde pas à se distinguer dès son retour à la compétition, remportant en 1969 le Tour de la Nouvelle-France, avec 6 victoires d'étapes sur 11 étapes. Il remporte également la même année le Tour de l'Estrie. Au cours des années qui ont suivi, Vincenzo Meco a inscrit son nom au sommet de la feuille des résultats dans toutes les courses d'importance, que ce soit l'Omnium Corneli (1971), la Classique Québec - Montréal (1971 et 1972), le G.P. Capri à Hamilton (1970 et 1971), … Il met un terme à sa carrière en 1974.

Vmeco2000 Giro Victoire Etape1962

Si les plus grands exploits de Vincenzo Meco ont été réalisées au cours des années 60 et 70, il convient de souligner la participation de ce dernier à la Classique Québec - Montréal à l'âge de 54 ans en 1995, dernière saison où il a couru. À la retraite de la vie professionnelle depuis peu, il continue d'être très actif, avec ses 11,000 km de vélo et 1,200 km de ski de fond au cours de la dernière année. Pour vous donner un aperçu de sa forme, il a effectué une sortie de 224 km en vélo de montagne sur la train du nord entre Mont Laurier et St-Janvier en 8 heures 31 minutes (26,6 km/hre).

Vmeco2000 Maillot Rose1962

Le nom de Vincenzo Meco est par ailleurs gravé à jamais dans l'histoire du Tour d'Italie. Le numéro de juin 2005 de la revue italienne Cyclismo Illustrato lui accordait une page entière, titrant " Meco, nella leggenda del Giro d'Italia ". 

Partenaires FQSC