Recherche

BMX

Nouvelles / BMX

Bilan des Championnats du monde

lundi, 31 juillet 2017

Le plus important rendez-vous de BMX de l’année s’est conclu samedi, à Rock Hill (États-Unis). Lors de la journée de clôture des Mondiaux, un seul Québécois était en action; Félix Maltais concourrait dans la catégorie junior, où il s’est inscrit au 57e échelon. 

 « Ç’a été très compliqué pour Félix, qui est à sa première année junior et qui roulait contre des semi-pros. Il n’a pas passé les manches, mais pour l’objectif de participation aux Championnats du monde, il était là », a expliqué Sébastien Gauthier, entraîneur de l’équipe du Québec en BMX.

La veille plusieurs athlètes originaires de la Belle Province étaient des partants des épreuves challenge. 

Ariane Gaudet (25 ans et +) s’est faufilée jusqu’en quart de finale, où elle a pris le septième rang de sa vague. Victime d’une crevaison avant le départ, Hedi Bassoussi (35 ans et +) s’est rapidement ajusté et a pu s’exécuter grâce au prêt d’une roue par un autre compétiteur. Son parcours a pris fin en huitième de finale, en vertu d’une septième place. Maryanne Roy a atteint les huitièmes de finale chez les 17-24 ans. Toujours dans la même tranche d’âge, mais du côté masculin, Vincent Lortie et Émile Girouard-Laflamme se sont arrêtés en seizième de finale.

« Vendredi, les courses ont été très difficiles, surtout qu’elles ont été réduites à deux manches. Les pilotes québécois étaient présents, cependant. Ils ont fait de belles performances dans des courses très rapides », a-t-il fait savoir.

Comment résumerait-il les prestations livrées par les Québécois dans le cadre de cet événement? « On est tout en progression. Il n’y a pas eu de surprise, et le niveau atteint est celui que j’espérais », a-t-il indiqué en guise de conclusion.

« Il y avait beaucoup de fébrilité sous la tente canadienne. Les athlètes étaient vraiment heureux et fiers d’être là », a, pour sa part, souligné Sylvain Beaudoin, coordonnateur du secteur BMX.

Partenaires BMX
Partenaires FQSC