Recherche

Montagne

Nouvelles / Montagne

Laurie Arsenault termine à un cheveu du top-10 lors de la Coupe du monde d'Albstadt

dimanche, 19 mai 2019
Laurie Arsenault - Coupe du monde Albstadt
Rob Jones_Canadian Cyclist

La cycliste québécoise Laurie Arsenault a passé à un tout petit cheveu de terminer dans le top-10 lors de l'épreuve cross-country chez les femmes de moins de 23 ans dimanche durant la Coupe du monde de vélo de montagne à Albstadt, en Allemagne.

La triple championne canadienne de vélo de montagne s'est démarquée en terminant à 5 minutes et 47 secondes de la championne de l'épreuve, l'Autrichienne Laura Stigger.

Partie de la 30e place lors de l'épreuve, elle est remontée jusqu'au 10e rang avec seulement un tour à faire. Malheureusement, la Québécoise a fait une petite erreur technique qui lui a fait perdre deux places, elle qui a terminé à seulement 7 secondes du top-10.

Sa 12e place est la meilleure des athlètes québécoises présentes lors de cette tranche de la Coupe du monde.

Son entraîneur John Malois a même eu la chance de lui parler après l'épreuve.

« Elle va super bien! On vise encore d’aller plus vite! Elle m’a téléphoné hier dans la nuit après sa course. Elle est contente de sa performance. On est sur la bonne voie», a-t-il commenté après la brillante performance de sa protégée dimanche.

Ses compatriotes Sophianne Samson, Marianne Théberge et Juliette Tétrault ont terminé respectivement en 47e, 52e et 61e position lors de cette épreuve toujours dans la catégorie chez les femmes de moins de 23 ans.

Dans la classe Femmes élites, Cindy Montambault a pris le 58e rang, soit deux rangs devant Rébecca Beaumont (60e). Elles ont terminé avec un tour de retard sur la gagnante de l'épreuve, la vedette montante des États-Unis, Kate Courtney.

Raphaël Gagné 72e chez les Élites hommes

Lors de l'épreuve de cross-country chez les Hommes élites, le Québécois Raphaël Gagné a été le meilleur de la délégation québécoise avec une 72e place dimanche. Le membre de l'équipe canadienne a accusé un retard de 9 minutes et 51 secondes sur le champion de l'épreuve, le Suisse Mathias Flückiger.

Tout juste derrière lui, le Québécois Léandre Bouchard s'est classé au 73e rang avec un retard de 20 secondes sur Gagné. Le membre de Pivot Cycles OTE a été le meilleur de son équipe, mais les conditions météorologiques ont causé des ennuis aux coureurs dimanche.

De son côté, le Québécois Marc-André Fortier (Pivot Cycles OTE) a franchi la ligne d'arrivée au 97e échelon avec un tour de retard sur le vainqueur de l'épreuve.

Au total, ce sont 125 des 137 coureurs ayant pris le départ qui ont réussi à franchir la ligne d'arrivée.

Raphaël Auclair en 42e place chez les hommes de moins de 23 ans

Chez les hommes de moins de 23 ans, Raphaël Auclair s'est classé en 42e place avec un retard de 5 minutes et 24 secondes sur le gagnant de l'épreuve.

De son côté, Victor Verreault a terminé au 111e rang, alors qu'il a affiché un tour de retard sur Filippo Colombo, champion de l'épreuve.

La délégation québécoise se rendra du côté de la République Tchèque la fin de semaine prochaine, alors qu'ils prendront part à une deuxième Coupe du monde en autant de semaines en sol européen.

Partenaires FQSC