Recherche
Nouvelles / Cyclisme pour tous - BMX - Cyclocross - Montagne - Paracyclisme - Piste - Route

Édition 2019 du Méritas Jean-Yves Labonté

vendredi, 22 novembre 2019
Les sept récipiendaires 2019
Les sept athlètes reconnus lors du Méritas Jean-Yves Labonté. Crédit : Michel Guillemette

Samedi dernier, sept athlètes se sont vu remettre une bourse à l’occasion de la troisième édition du Méritas Jean-Yves Labonté. L’activité de type banquet se déroulait au Château Mont-Sainte-Anne, dans le cadre de la fin de semaine du congrès de la Fédération québécoise des sports cyclistes.

Grâce au soutien de nos partenaires SPHERIK et Powerwatts International, nos sept athlètes méritants pourront poursuivre leur quête vers l'excellence de leur discipline respective. Pour la première fois de son histoire, la FQSC a séparé le secteur du cyclisme sur piste et celui du cyclisme sur route afin de remettre deux bourses supplémentaires cette année.

Les sept athlètes d’âge junior qui ont été récompensés pour la saison 2019 sont Adèle Desgagnés (cyclisme sur piste), Alexandrine Trottier (BMX), Édouard Brisebois (BMX), Magdeleine Vallières-Mill (cyclisme sur route et vélo de montagne), Raphaël Parisella (cyclisme sur route), Tristan Jussaume (cyclisme sur piste) et Vincent Thiboutot (vélo de montagne).

Cette bourse a été créée par Michel Lacouline, un ancien protégé de Jean-Yves Labonté, en l’honneur de ce grand du cyclisme québécois auquel on doit plus de 800 courses.

Voici une brève description de chacune des récipiendaires de l'édition 2019 :

  • Dans ses débuts chez les juniors, la Montréalaise Adèle Desgagnés (Québecor-Stingray) a su s'imposer rapidement comme l'une des athlètes à surveiller en cyclisme sur piste au Canada. Lors des Championnats canadiens juniors qui se tenaient à Milton, la pistarde québécoise a décroché six médailles, dont un titre québécois. Elle a représenté le Canada lors des Championnats mondiaux juniors sur piste qui se tenaient à Francfort. Inscrite à deux épreuves, la pistarde a fait partie du quatuor canadien qui a fracassé le record canadien de l'épreuve de la poursuite par équipes. Elle a également pris le neuvième rang lors de la poursuite individuelle.
  • La pilote Alexandrine Trottier (Cycle Max) est devenue la première athlète à remporter la bourse du Méritas Jean-Yves Labonté à trois reprises. Inscrite chez les athlètes féminines âgées entre 17 et 24 ans, l'athlète d'Oka a accumulé les titres en 2019. D'abord, elle a remporté la palme lors des Championnats québécois qui se tenaient à La Tuque le 29 juin avant de décrocher le maillot de championne canadienne la fin de semaine suivante à Etobicoke, en Ontario. Elle a conclu sa saison avec une 50e place aux Championnats du monde de BMX en Belgique.
  • À 17 ans, le pilote de Crabtree BMX Édouard Brisebois a passé par toute la gamme des émotions cette saison. Lors d'un entraînement en début d'année, l'athlète de Saint-Marcelin-de-Kildare s'est fracturé les deux poignets lors d'une chute. À peine remis, il prend part aux Championnats québécois qui se tenaient à La Tuque. Motivé plus que jamais, ce dernier s'est donné pour objectif de remporter le cumulatif de la série Coupe Canada en 2019. Avec trois victoires et une deuxième place, le pilote de Crabtree BMX a mis la main sur le titre de la série nationale.
  • Polyvalente et talentueuse, Magdeleine Vallières-Mill a connu une saison exceptionnelle en 2019. Dès le mois de juin, la Sherbrookoise a décroché le maillot de championne canadienne chez les juniors dans chacune des trois épreuves, soient le contre-la-montre, de critérium et de la course sur route. À peine trois semaines plus tard, elle est devenue vice-championne canadienne en vélo de montagne lors de l'épreuve de cross-country olympique. Son plus grand fait d'arme fut toutefois son top-10 lors de la course sur route aux Championnats du monde sur route qui se tenaient au Yorkshire, au Royaume-Uni. Elle met donc la main sur non pas une, mais bien deux bourses lors de l'édition 2019 du Méritas Jean-Yves Labonté.
  • À sa deuxième saison de compétition, le coureur du Club cycliste Boucherville-Vélo 2000, Raphaël Parisella, a donné le ton à sa saison avec le titre canadien sur route lors des Championnats canadiens qui se tenaient à Saint-Georges-de-Beauce. Impressionnant lors des Mardis cyclistes de Lachine, le Bouchervillois a porté le maillot de meneur jusqu'à la huitième étape avant de terminer au quatrième rang. Il a été le meilleur canadien lors de l'épreuve de la la course sur route dans le cadre des Mondiaux qui se tenaient en septembre dernier, au Yorkshire. Il a complété le parcours difficile en 52e place.
  • Tristan Jussaume est synonyme de puissance quand celui-ci grimpe sur la piste. Le pistard québécois s'est distingué en avril lors des Championnats canadiens juniors. Ce dernier a mis la main sur quatre médailles, dont le titre canadien lors de l'épreuve du Madison avec son compatriote des Dynamiks de Contrecoeur, Gregory Santiago Zapata Cordoba. Avec une deuxième place lors de la poursuite individuelle, l'athlète de Contrecoeur a été sélectionné afin de prendre part aux Championnats du monde juniors sur piste qui se déroulaient du 14 au 18 août en Allemagne. Coup de théâtre, ce dernier a décroché la médaille de bronze lors de la poursuite individuelle remportant la finale de consolation face au représentant britannique.
  • Âgé de 18 ans, Vincent Thiboutot a complété sa dernière saison chez les juniors de brillante façon. Après un début de saison où il récolte des médailles sur la série Coupe du Québec et Coupe Canada, le membre de la formation Pivot Cycles-OTE réalise son premier coup d'éclat lors des Championnats canadiens qui se tenaient à Hardwood Hills, en Ontario. Il a conclu l'épreuve de cross-country en deuxième place devenant ainsi le vice-champion canadien de la discipline chez les juniors. En 24e place au classement de l'UCI, l'athlète de vélo de montagne a pris le 22e rang lors des Championnats du monde en cross-country olympique.

Un conférencier hors du commun

Les sept boursiers et la cinquantaine de personnes présentes ont eu la chance d'assister à une conférence du cycliste québécois Antoine Duchesne. Porte-couleurs de la formation Groupama-FDJ, Antoine Duchesne a révélé des facettes de sa carrière cycliste inédite en date d'aujourd'hui.

Habile communicateur et humoriste amateur, l'ancien colocataire d'Hugo Houle n'a pas hésité à encourager les sept récipiendaires à poursuivre leur passion sans jamais arrêter d'y croire, et ce, peu importe les échecs qu'ils vivront durant les prochaines années.

Méritas Jean-Yves Labonté 2019 (Michel Guillemette Photographie Sportive

Partenaires FQSC