Recherche

Piste

Nouvelles / Piste

Nouveau record de l’heure pour Giuseppe Marinoni

samedi, 23 septembre 2017
Img 2398
Crédit : Paolo Marinoni

Un mois après sa dernière tentative, qui s’est soldée par un déficit d’un tour, Giuseppe Marinoni s’est de nouveau attaqué au record de l’heure chez les 80-84 ans. Et c’est fois, c’était la bonne! En une heure, le célèbre fabricant de bicyclettes et fondateur de Cycles Marinoni a parcouru 39,004 km, soit 156 tours et des poussières, battant ainsi la marque de 38,657 km établie par le Français Paul Martinez.

« La dernière fois, il lui manquait de temps. C’était pas une date qu’il avait choisie, mais une date qui lui avait été imposée. C’est comme si on essayait de construire un deuxième étage sur une maison dont le solage est pas encore sec. C’est pas idéal. Il n’était physiquement pas prêt. Et il avait très peu d’infos aussi. J’étais pas là, et il devait se fier au tableau pour les temps », a indiqué son entraîneur, Eric Van den Eynde.

« Il était plus discipliné dans sa préparation. J’ai diminué ses sorties sur route et augmenté ses entraînements de vitesse, parce qu’à 80 ans, c’est pas tant l’endurance le problème, mais plutôt la vitesse. Il a été assidu sur le computrainer, et sa femme, Simone, l’a supervisé. Elle a agi un peu comme assistante-entraîneure », a-t-il ajouté.
 
Tout comme à ses derniers essais, il a enfourché le vélo qu'il a fabriqué en 1978 pour Jocelyn Lovell, un autre grand champion cycliste.

« Aujourd’hui, il a suivi le plan de course et il était plus concentré sur la piste. Comme on s’y attendait, il a pris de l’avance au début, et après, il s’est battu pour la garder », a-t-il raconté.

Sceptique quant à ses chances de réussir avant même de s’élancer sur la piste le 20 août dernier, M. Marinoni avait déjà laissé entendre qu’en cas d’échec, il relèverait de nouveau le défi dans les prochains mois, mais au vélodrome de Mexico. Or, avec la journée des records organisée à Milton, il a revu son plan de match.

« Maintenant, c’est réglé jusqu’à ses 85 ans », a conclu Van den Eynde. 

Partenaires cyclisme sur piste
Partenaires FQSC