Recherche

Piste

Nouvelles / Piste

Une expérience concluante pour l’équipe du Québec sur piste à Milton

mardi, 6 septembre 2022
Lauriane Genest au contre-la-montre. Crédit : Ivan Rupes
Lauriane Genest au contre-la-montre. Crédit : Ivan Rupes

L’équipe du Québec en cyclisme sur piste composé de quatre pistards a su progresser tout au long de la compétition lors des plus récents Championnats canadiens sur piste qui se tenaient du 1er au 3 septembre au Vélodrome Mattamy, à Milton. L’entraîneur Éric Van den Eynde s’est dit satisfait de la tenue de ses protégés.

« Plus la compétition avançait, plus je les voyais en contrôle. Ils ont su progresser à chacune des épreuves auxquelles ils ont pris part durant les trois jours là-bas. Le niveau était relevé avec les plus gros noms à l’échelle canadienne, dont certains olympiens, mais ils étaient là pour rivaliser. Ça augure bien pour la suite des choses », a expliqué Éric Van den Eynde, entraîneur de l’équipe du Québec lors des Championnats canadiens de piste à Milton.

À leur première participation respective chez les seniors, Emy Savard et Justine Thomas ont impressionné par leur combativité. À 19 ans, les deux athlètes québécoises se mesuraient à plusieurs gros noms lors des épreuves de vitesse ou encore dans les épreuves d’endurance. Reconnue pour sa vitesse chez les juniors, Emy Savard ne se faisait pas d’illusion que malgré une grande performance, elle devait rivaliser avec des athlètes comme Kelsey Mitchell, Sarah Orban et même sa coéquipière au sein de l’équipe du Québec Lauriane Genest.

Parmi ses prouesses de la fin de semaine, Emy Savard a signé le sixième meilleur chrono des qualifications lors du sprint individuel. En quarts de finale, elle a plié l’échine en deux manches face à l’une des membres de l’équipe canadienne Sarah Orban. Samedi, la Québécoise a obtenu son billet pour la finale du keirin. L’athlète de 19 ans a toutefois terminé en sixième place lors de la vague.

De son côté, Justine Thomas a participé aux épreuves d’endurance lors de l’omnium. Parmi les 19 participantes inscrites, elle a pris le 12e rang lors de la course scratch et de la course éliminatoire, le 13e rang à la course tempo ainsi que la 10e place lors de la course aux points. Avec plusieurs membres de l’équipe canadienne présentes lors des épreuves, le défi était encore plus important pour l’athlète de 19 ans.

À sa deuxième participation aux Championnats canadiens sur piste chez les seniors, le pistard de Val d’Or Simon Dubuc en a surpris plus d’un en fin de semaine. Avec une grande brochette de gros noms présents tels que l’Olympien Michael Foley ou les vedettes montantes comme James Hedgecock, Dylan Bibic, Carson Mattern sans oublier le Trifluvien Mathias Guillemette, le porte-couleurs de l’équipe du Québec a réalisé de belles performances lors de l’omnium, mais également au keirin.

Qualifié pour la finale du keirin samedi, l’athlète de 22 ans a terminé à 0,487 seconde du champion canadien James Hedgecock en plus de terminer à moins d’un dixième de seconde d’une place sur le podium. Pour lui, il s’agit d’une progression impressionnante depuis sa première participation en 2019.

Lauriane Genest, mentor de choix pour l'équipe du Québec

Toujours fidèle à sa province, Lauriane Genest a pu profiter du soutien technique de l’équipe du Québec lors de cette édition 2022 des Championnats canadiens sur piste à Milton. La médaillée de bronze lors de l’épreuve du keirin à Tokyo l’an dernier jouait un rôle de mentor auprès des trois autres athlètes de l’équipe du Québec en les conseillant sur le choix des braquets à utiliser en plus de partager son expérience internationale avec eux.

Pour Éric Van den Eynde, sa présence a joué un rôle important dans les résultats des trois autres athlètes présents à Milton en fin de semaine dernier.

« Elle aurait pu s’isoler pour penser uniquement à elle, mais elle a vraiment joint l’équipe. Elle a exercé beaucoup de leadership avec nous. Elle a été généreuse de sa personne avec les trois autres pistards pour les aider à faire des choix avantageux pour eux sur les plans technique et stratégique », a relaté Éric Van den Eynde.

Après avoir remporté une médaille d'argent jeudi lors du contre-la-montre sur une distance de 500 mètres, une chute survenue en demi-finale de l’épreuve du sprint individuel vendredi l’a contrainte à l’abandon. Par mesure préventive, celle-ci a préféré se retirer de la compétition. Dans six semaines, la pistarde lévisienne représentera le Canada dans le cadre des Championnats du Monde Piste UCI qui se tiendront à St-Quentin, en France.

Pour prendre connaissance des résultats lors des trois journées de compétition, consultez le site internet : Race Timing.

Éric Van den Eynde était assisté par Matis Boyer lors de cette compétition. Ce dernier agissait principalement comme mécanicien de vélo lors du projet des Championnats canadiens de piste.

Partenaires FQSC