Notre site fait l’objet d'une refonte complète. Pendant la transition, visitez ce lien pour consulter nos archives.
Recherche

Route

Nouvelles / Route

La malchance frappe encore Antoine Duchesne

jeudi, 25 mai 2017
Duchesne Antoine2016 2
Photo Direct Énergie

Le cycliste québécois Antoine Duchesne a connu une journée difficile au Tour de Belgique jeudi. Le guidon du membre de Direct Energie s’est retrouvé coincé dans celui d’un autre coureur, il s’est couvert de boue et a perdu un temps précieux au classement général lors de cette deuxième étape de 190 kilomètres disputée entre Knokke-Heist et Moorslede.

Le Néerlandais Mathieu Van Der Poel (Beobank – Corendon) a été le premier à franchir l’arrivée en 4 h 43 min 12 s. Il a terminé au sprint, devant les Belges Philippe Gilbert (Quick-Step Floors) et Wout Van Aert (Veranda’s Willems Crelan).

Vainqueur de la première étape mercredi, le Français Bryan Coquard, coéquipier de Duchesne, s’est quant à lui retrouvé au 40e rang avec 18 secondes de retard sur le temps gagnant du jour. Sa performance le place 11e au classement général, en retard de 21 secondes.

La malchance a encore frappé Antoine Duchesne qui a été le 111e à rallier l’arrivée de la course. « Je roulais bien. J’ai aidé à placer Coquard et Sylvain Chavanel, mais à un moment donné il y a un cycliste qui s’est coincé dans un trou de vase sur le bord de la route. Il a essayé de revenir et c’est là que mon guidon s’est coincé dans le sien », raconte le Québécois.

Il a eu beaucoup de difficulté à repartir par la suite. « C’était très difficile de déprendre nos guidons. J’ai finalement réussi à repartir, mais la cocotte de mon vélo était cassée. J’étais plein de boue. C’était l’enfer. J’ai perdu de précieuses secondes », a-t-il expliqué.

Le cycliste de Québec a donc inévitablement glissé au 127e rang du classement général, avec un retard de 10 minutes 57 secondes sur le meneur.

« Ça commence à être très lourd sur les épaules toute cette malchance, mais j’essaie de rester positif. Maintenant, je vais me concentrer sur l’étape de samedi. Le but est de réussir à terminer le tour. Je n’ai plus rien à perdre, alors je vais essayer de me glisser dans des échappées », confie Duchesne.

Le Belge Philippe Gilbert est provisoirement en tête du général avec une avance de 6 secondes sur Van Aert et de 8 secondes sur un autre représentant de la Belgique, Oliver Naesen (Équipe belge).

Les cyclistes seront de retour sur leur vélo vendredi pour le contre-la-montre individuel de 13 kilomètres à Beveren. « Je fais rarement des contre-la-montre, mais je vais essayer de bien le faire. Ce n’est que 13 kilomètres, alors ça ne va pas m’affecter pour les étapes de samedi et dimanche qui ne seront pas faciles, surtout que je suis maintenant bien loin au général », indique Duchesne.

Rédaction : Sportcom

Autres nouvelles
Partenaires cyclisme sur route
Partenaires FQSC