Notre site fait l’objet d'une refonte complète. Pendant la transition, visitez ce lien pour consulter nos archives.

Route

Nouvelles / Route

« Personne n’a trouvé ça agréable aujourd’hui! » – Antoine Duchesne

lundi, 6 mars 2017
Athletes Duchesne Antoine

« C’est vraiment terrible! » a lancé un Antoine Duchesne très fatigué au terme des 195 kilomètres de la deuxième étape de Paris-Nice disputée entre Rochefort-en-Yvelines et Amilly.

Lundi, les 171 cyclistes du peloton ont bravé des conditions épouvantables : 3 degrés, pluie et forts vents de côté où l’Italien Sonny Colbrelli (Bahrain Merida) s’est imposé au sprint devant l’Allemand John Degenkolb (Trek – Segafredo). Quant au Québécois, il a terminé 76e de l’étape dans un peloton d’une soixantaine de coureurs qui a franchi l’arrivée un peu plus de 14 minutes après le gagnant.

« C’était très pénible et j’ai rarement fait des journées de 200 bornes où c’était de la pluie non-stop. Après 10 kilomètres, il y avait déjà 10-15 groupes sur la route qui essayaient d’aller plus vite. Ce n’était vraiment pas facile! Personne n’a trouvé ça agréable aujourd’hui! »

Duchesne a été le premier de l’équipe Direct Energie à rallier l’arrivée. Il a fait une crevaison tout juste avant le départ réel de la course et il s’est rapidement retrouvé en queue de peloton avant d’entrer dans les sections du parcours où le vent soufflait. Le peloton s’est ensuite divisé en sous-groupes pour former des bordures.

Le cycliste mentionne qu’il a même eu de la difficulté à s’alimenter pendant l’épreuve dont le surnom de « Course au soleil » ne s’est pas encore concrétisé depuis le début de l’édition 2017.

« Juste aller dans tes poches (pour aller chercher la nourriture), tu ne sens plus tes doigts et tu as de la difficulté à tenir le guidon. Je n’avais pas de super sensations, même si ça allait mieux qu’hier », a poursuivi l’athlète originaire de Saguenay qui est ennuyé par des problèmes à l’estomac depuis quelques jours. « Au moins, je sais que la forme est là. »

Le Français Arnaud Démare (FDJ) conserve le maillot jaune de meneur 6 secondes devant son compatriote Julian Alaphilippe (Quick-Step). Duchesne est quant à lui 102e à 30 minutes 40 secondes tout comme une quarantaine de coureurs.

Le peloton reprendra la route mardi entre Chablis et Chalon-sur-Saône.

Rédaction : Sportcom

Entrevue avec Antoine Duchesne

Autres nouvelles
Partenaires cyclisme sur route
Partenaires FQSC