Notre site fait l’objet d'une refonte complète. Pendant la transition, visitez ce lien pour consulter nos archives.
Recherche

Route

Nouvelles / Route

Retour à la normale sur les routes de Paris-Nice

mardi, 7 mars 2017
Duchesne Antoine1 2016
Photo Direct Energie

Le peloton a enfin pu profiter d’une accalmie météo à la troisième étape de la course cycliste Paris-Nice, mardi, sur les 190 kilomètres séparant Chablis et Chalon-sur-Saône. Vainqueur au sprint final, l’Irlandais Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) a surpris le spécialiste du sprint, le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha-Alpecin), et l’Allemand John Degenkolb (Trek-Segafredo). Antoine Duchesne (Direct Énergie) a terminé 37e dans ce même peloton qui comptait 108 coureurs.

L’autre point positif du jour, et non le moindre, est que le Québécois sent qu’il est presque pleinement rétabli, lui qui avait eu des maux d’estomac ces derniers temps. « J’ai presque commencé à me sentir normal et j’ai senti que j’avais plus de force. »

C’est toutefois la préparation du sprint final des Direct Énergie pour leur coéquipier Bryan Coquard qui n’a pas été au goût du cycliste de 25 ans. À la sortie d’un virage, le train de la formation française s’est étiré et tous n’ont pas été en mesure de suivre Duchesne alors qu’il menait la charge.

« On s’est décousus à 8 kilomètres de la fin. Deux coéquipiers m’ont suivi et on a perdu les autres. Cela nous a condamnés. Nous avons fait des erreurs que nous ne devrions pas faire et nous ne sommes pas satisfaits. On apprend, mais on ne devrait pas en être là, car ça fait plusieurs fois qu’on se le dit. Nous n’avons rien à envier aux autres équipes et au moins, tout le monde semble en bonne forme. »

Après le contre-la-montre de mercredi où les attentes ne seront pas très élevées, la formation de Duchesne visera la victoire d’étape jeudi qui pourrait se terminer au sprint.

Rédaction : Sportcom

Partenaires cyclisme sur route
Partenaires FQSC