Recherche

BMX

Nouvelles / BMX

Superbe performance de Jean-William Prévost à Chengdu

dimanche, 10 novembre 2019
Jean-William Prévost
Une des manoeuvres réalisées par Jean-William Prévost lors de la finale des Mondiaux à Chengdu Crédit : Armand Lenoir

Le Montréalais Jean-William Prévost s'est surpassé lors de la première édition des Championnats du monde de BMX Flatland terminant ainsi en septième place de sa discipline malgré une blessure à la main dès son arrivée sur le site de compétition.

Son séjour à Chengdu n'a pas été de tout repos. Lors d'une pratique en solitaire avant sa ronde de qualifications, le seul représentant de l'équipe canadienne à ces Mondiaux de BMX Flatland a été victime d'une mauvaise chute. Lors d'une manoeuvre avec un degré de difficulté important, il est tombé sur le sol. C'est toutefois sa main qui a absorbé la majeure partie du choc. En douleur après sa chute, l'athlète n'a pas la possibilité de passer un rayon-X afin de connaître la nature de sa blessure. Bien que la douleur occupe une importante partie de ses pensées, il n'a pas perdu de vue son objectif; celui de remporter la médaille d'or.

En dépit de la douleur, Jean-William Prévost a pris part à la ronde des qualifications. Avec une excellente routine, le Montréalais a obtenu son laissez-passer pour la prochaine étape. Grâce à une performance qui lui vaut 87,38 points, Jean-William Prévost s'est hissé au troisième rang sur les 36 participants inscrits dans sa catégorie. Seuls le Tchèque Dominik Nekolny et le Chilien Benjamin Ignacio Hudson Araya ont fait mieux que lui lors de la première ronde.

Le sourire laisse toutefois place à quelques grimaces par la suite. Sa main n'a pas désenflée. Le corps médical s'est occupé de lui prodiguer les premiers soins, mais il semblerait qu'il doive continuer avec une main en douleur.

Lors de la demi-finale, le Québécois s'est donné corps et âme. Le défi est colossal, puisqu'il doit se retrouver parmi les huit meilleurs pilotes sur les 16 athlètes présents. Même si sa main le fait souffrir, il a répété son exploit des qualifications. Il a obtenu le cinquième meilleur résultat de la demi-finale, puis il prend la direction de la grande finale avec les sept autres compétiteurs.

Lors de la grande finale vendredi, le Montréalais de 33 ans a fait de son mieux. Toutefois, la douleur devenue trop intense l'a empêché de pousser à un autre niveau. Déçu de ne pas être grimpé sur la plus haute du podium, Jean-William Prévost est parvenu à terminer cette première édition des Championnats du monde de BMX Flatland en septième place, et ce, avec une main blessée.

Après sa finale, ce dernier a pris le temps de remercier tous ses supporteurs et ses commanditaires sur sa page Facebook.

« Quand je me suis blessé à la main il y a cinq jours, je ne croyais pas qu'il était possible que je puisse prendre part à cette compétition. Pourtant, avec un peu de résilience, de courage et une attention constante, j'ai réussi à faire de mon mieux en me qualifiant pour la finale. J'ai essayé du mieux que je pouvais pour terminer au rang le plus élevé en essayant d'intégrer une nouvelle manoeuvre que j'ai inventée cette année, dans ma routine», a-t-il fait valoir vendredi dernier.

Avant son départ, Jean-William Prévost prévoyait rester quelques semaines sur le continent asiatique après les Mondiaux. Ce dernier devra toutefois passer des rayons-X pour sa main dans les prochaines semaines.

Partenaires FQSC