Recherche

Cyclocross

Nouvelles / Cyclocross

Maghalie Rochette défend son titre panaméricain avec brio

lundi, 11 novembre 2019
Maghalie Rochette aux Panams
Maghalie Rochette a conservé son titre panaméricain dimanche Crédit : Nick Iwanyshyn

Fière compétitrice, Maghalie Rochette a démontré toute l'étendue de son talent hier, alors qu'elle a conservé son maillot de championne panaméricaine en cyclo-cross. Considérée comme la grande favorite de la compétition, la coureuse de Sainte-Adèle a remporté la victoire devançant toutes ses rivales à la ligne d'arrivée sur le parcours situé à Midland, en Ontario.

Maghalie Rochette n'a pas lésiné les efforts dimanche. Malgré l'état du parcours, la Québécoise voulait donner le ton à cette course. Elle avait pour objectif de conserver son maillot durement acquis en 2018.

« Les conditions étaient glissantes, mon objectif était de commencer rapidement, puis de voir ce qui allait se passer. De plus, c'est beaucoup plus facile de rouler seule dans ces conditions. Bien que j'ai manqué ma pédale au départ, je me suis collée dans la roue d'Ellen Noble. J'ai été capable de me repositionner avant le premier virage boueux et j'ai mis la pédale à fond à partir de là. Finalement, j'ai créé un petit écart et j'ai maintenu la pression jusqu'au bout », a-t-elle écrit dans son résumé lundi après-midi.

Heureuse d'avoir mis la main sur le titre panaméricain, la Québécoise n'a pas eu une course facile dans les circonstances. C'est du moins ce qu'elle a raconté dans son infolettre. La porte-couleurs de la formation Specialized/Feedback Sports a complété les cinq tours réglementaires en 43 minutes et 56 secondes. Elle a devancé sa plus proche rivale, l'Américaine Clara Honsinger, par 40 secondes.

« Pendant les trois premiers tours, je me débattais dans la descente boueuse. Je n'arrêtais pas de bousiller l'avance et de me retrouver dans des positions bizarres, mais je réussissais toujours à sauver la mise de peine et de misère. Ce n'était pas toujours beau, mais je n'ai pas chuté. Aux quatrième et cinquième tours, j'ai réussi à bien descendre la pente. Dans cette foule avec les enfants partout dans le parc, puis entendre mon nom être scandé, j'étais vraiment heureuse de conserver le titre un an de plus», a avoué Maghalie Rochette.

Maghalie Rochette prendra l'avion cette semaine afin de se rendre en République Tchèque. La coureuse de Sainte-Adèle prendra le départ de la quatrième manche du circuit de la Coupe du monde, la Tabor World Cup. En date du 11 novembre 2019, la Québécoise occupait le sixième rang sur le circuit mondial de cyclo-cross devançant la Néerlandaise Marianne Vos.

Partenaires cyclocross
Partenaires FQSC