Recherche

Cyclocross

Nouvelles / Cyclocross

Maghalie Rochette entame la saison de cyclocross sur les chapeaux de roue

jeudi, 12 septembre 2019
Maghalie Rochette récolte l'argent en vélo électrique
FQSC

Près de neuf mois après sa participation aux Championnats du monde de cyclocross, Maghalie Rochette a renoué avec l'action la fin de semaine dernière du côté de Rochester, dans l'état de New-York. Vêtue de son maillot de championne du monde UCI de la discipline, Rochette a entamé sa saison de cyclocross sur les chapeaux de roue remportant la victoire lors des deux courses de la fin de semaine.

Même si celle qui a pris le deuxième rang de l'épreuve d'E-MTB lors des derniers Championnats du monde de vélo de montagne qui se tenaient au Mont-Saint-Anne du 28 août au 1er septembre derniers étaient satisfaites de ses entraînements récents en cyclocross, impossible de savoir comment elle réagirait lors des journées de compétition. Elle semble avoir trouvé la réponse après les deux courses de Rochester, épreuve qu'elle avait aussi remporté l'an dernier.

Samedi, la coureuse a pris une avance confortable dès le premier tour avant de rouler à vive allure sans jamais être inquiétée pour la victoire. Elle a complété le parcours en 50 minutes 16 secondes, soit 32 secondes de moins que l'Américaine Clara Honsinger. L'Américaine Kaitlin Keough est grimpée sur la troisième marche du podium.

Dimanche, la Québécoise a répété son exploit en mettant la main sur la deuxième course de la fin de semaine. Si elle s'était forgée une avance d'environ 30 secondes la veille, elle a été encore plus dominante lors de la deuxième course. Maghalie Rochette a franchi la ligne d'arrivée en 43 minutes 59 secondes. Elle avait un coussin de plus d'une minute sur Honsinger. Une autre athlète américaine, Rebecca Fahringer, a décroché le bronze dimanche.

La coureuse québécoise s'est dite grandement satisfaite de sa fin de semaine dans l'état de New-York.

« La course a vraiment bien été. C'était vraiment intense, mais c'était assez facile pour moi, puisque j'ai mené une conduite propre du début à la fin. J'ai rapidement creusé l'écart dans le premier tour et j'ai été en mesure de conserver cette avance jusqu'à la toute fin sans faire trop d'erreurs. Lors de la deuxième journée, le défi consistait à utiliser la confiance acquise la veille tout en apportant la même intensité que samedi. Dès que je suis grimpée sur la scelle, je me disais que je devais tout donner dès le début, puis c'est ce que j'ai fait. J'étais heureuse de voir que les jambes étaient bonnes et que j'ai gardé ma concentration ainsi que l'intensité jusqu'au fil d'arrivée pour finalement gagner la deuxième journée», a décrit Maghalie Rochette.

Après avoir pris part à ces deux courses catégorisées C1 et C2 selon l'UCI, Maghalie Rochette prendra part à sa première épreuve de la Coupe du monde de cyclocross en fin de semaine prochaine. Les 14 et 15 septembre, elle participera au Jingle Cross en Iowa, première manche du circuit de la Coupe du monde de cyclocross.

En 2017, celle-ci avait pris le cinquième échelon mondial de la catégorie élites chez les femmes. Fort à parier qu'en 2019, elle visera le podium lors des prochains Championnats du monde de cyclocross qui se tiendront en début février du côté de la Suisse.

Partenaires cyclocross
Partenaires FQSC