Recherche

Cyclocross

Nouvelles / Cyclocross

Maghalie Rochette poursuit sur sa lancée

mardi, 2 octobre 2018
Maghalie Rochette Tenspeed Hero
Crédit : TENSPEED-HERO

Auteure d’une neuvième place, Maghalie Rochette (CX Fever p/b Specialized) a livré la meilleure performance canadienne lors de tranche de la Coupe du monde de cyclocross disputée dans la ville américaine d’Iowa, samedi dernier. Elle a arrêté le chrono 1 minute 42 secondes après la gagnante, l’Américaine Kaitlin Keough, et terminé à 1 minute 5 secondes du podium.

« J’ai eu un bon départ, jusqu’à 30 secondes en course… Une fille est tombée devant moi et m’a entraînée avec elle. J’ai essayé de sauter par-dessus, mais à la vitesse à laquelle on allait, je n’ai pas eu le temps de réagir. Même si je me suis relevée rapidement, je me suis presque retrouvée en dernière place. Heureusement, je me suis vite ressaisie et je me suis mise en mode rattrapage », a raconté Rochette.

« C’était le chaos, mais cool en même temps. Il y avait du monde partout. Tout le monde glissait dans les descentes, s’enfonçait dans la boue et tentait de trouver une façon de remonter. Je me suis dit : continue à avancer! Peu importe si c’est laid et si la technique manque d’élégance. Et ç’a bien marché puisque j’ai été capable de remonter en neuvième place. Au final, j’étais très contente de ma course considérant le départ plutôt difficile. Ç’a été une belle bataille, et j’aime penser que les batailles nous rendent plus forts », a-t-elle ajouté.

Toujours dans le cadre de la compétition Jingle Cross, la Québécoise est remontée en selle le lendemain (dimanche) et s’est imposée en deuxième place. Elle a franchi le fil d’arrivée 29 secondes après la Tchèque Katerina Nash (Cliff Pro Team).

« Les conditions n’étaient pas aussi glissantes, mais la boue était plus épaisse, ce qui rendait la course plus difficile. Je ne me sentais pas très bien au départ, mais j’ai combattu. Heureusement. J’ai rapidement trouvé le rythme. Katerina et moi, on s’est rapidement retrouvées en avant, et on a roulé ensemble pendant environ quatre tours. C’était comme le bon vieux temps. Puis elle a attaqué et m’a lâchée. Je me suis aussitôt rappelée qu’on était plus coéquipières. J’ai quand même fini deuxième, ce qui a bien terminé un beau week-end de course », a-t-elle conclu.

Partenaires cyclocross
Partenaires FQSC