Recherche
Nouvelles / Cyclisme pour tous - BMX - Cyclocross - Montagne - Paracyclisme - Piste - Route

COVID-19 : Mise à jour du 24 avril 2020

vendredi, 24 avril 2020
Visuels Banner Up

Dans le but d’informer ses membres, la FQSC tient à faire une mise au point quant à l’évolution de la situation liée à la pandémie de la COVID-19. Le conseil d’administration de la FQSC et la direction générale ont pris la décision de suspendre les activités qui nécessitent le regroupement physique d’individus jusqu’au 1er juin prochain. Ceci étant dit, à la lumière des informations obtenues lors de différentes rencontres au cours de la dernière semaine, nous sommes persuadés qu’il y aura une saison cycliste en 2020.

Depuis la dernière mise à jour, plusieurs membres nous ont fait part de leurs inquiétudes en lien avec l’annonce faite par le gouvernement du Québec le 10 avril, quant à la suspension des activités culturelles et sportives jusqu’au 31 août. Dès le lendemain, un communiqué était émis pour apporter des précisions sur l’annulation de certains événements sportifs : « L’annulation annoncée vendredi vise les événements grand public et à grande affluence, soit ceux qui rassemblent beaucoup de personnes et durant lesquels il est donc impossible de respecter les règles sanitaires en vigueur. Cette mesure ne vise pas les activités régulières des fédérations sportives québécoises dont le déroulement rend possible le respect des règles sanitaires, notamment la distanciation sociale ».

La très grande majorité des événements cyclistes ne correspondent pas au profil des événements à grand public et à grande affluence. La plus grande contrainte pour l’instant, à partir du moment où les activités sportives – entraînements, événements – pourront reprendre, est le respect de la distanciation sociale. Cette mesure évoluera évidemment au fur et à mesure de l’état de la crise sanitaire.

Tel que mentionné au début de cette mise à jour, nous avons eu plusieurs rencontres au cours de la dernière semaine. Tout d’abord, l’ensemble des fédérations sportives ont eu une rencontre lundi – sur zoom – avec la ministre Isabelle Charest, la sous-ministre adjointe au loisir et au sport, Dominique Breton, et la directrice du sport, du loisir et de l’activité physique, France Vigneault, pour discuter des problématiques rencontrées par les fédérations sportives, et de la relance du sport au Québec au cours des prochaines semaines. Même s’il n’a évidemment pas été possible de donner de date de reprise des activités, la volonté exprimée par l’ensemble des intervenants est à l’effet que le sport est une composante très importante de la vie des Québécois, et qu’il faut donc tout mettre en œuvre pour permettre un retour à la fois rapide et sécuritaire. Ce qui est également ressorti clairement, c’est que la reprise des activités sportives ne pourra se faire au même rythme pour tous les sports et dans toutes les régions.

Par la suite, chacune des fédérations sportives a eu ou aura une rencontre individuelle avec un conseiller en sport de la direction du sport au ministère, pour discuter de l’ensemble des caractéristiques inhérentes à chaque sport, afin d’évaluer la possibilité de tenir ou non des événements. Nous avons été les premiers à obtenir cette rencontre qui s’est déroulée mardi, lors de laquelle nous avons passé en revue de façon détaillée chacune des disciplines et épreuves cyclistes. Cette révision permettra d’obtenir prochainement des indications sur ce qui peut et/ou doit être fait pour que les événements puissent se tenir, et à compter de quel moment. Ce qui est certain, c’est que la nature des sports cyclistes (sport individuel), leur lieu de pratique (extérieur), et le fait qu’il n’y pas de contact volontaire ou fréquent entre les athlètes (par opposition à la majorité des sports d’équipe et tous les sports de combat), sont autant de facteurs qui favorisent une reprise plus rapide de nos activités (entraînements et événements) que pour un très grand nombre d’autres fédérations sportives.

Dans un article publié le 23 avril, l’attachée de presse de la ministre Isabelle Charest, Alice Bergeron, mentionne :

« Pour les sports amateurs et les fédérations sportives, la seule condition, c’est que quand leur activité va se tenir, l’activité doit respecter les consignes de santé publique en place à ce moment-là. Est-ce que ça va être un défi? Oui. Est-ce que ça va demander de la créativité? Oui. Est-ce que ça se peut qu’il va y avoir des gens qui vont être déçus? Oui. Mais est-ce que tout tombe à l’eau? Absolument pas», a précisé Alice Bergeron.

Il y a plusieurs éléments importants dans cette citation, et nous savons que la FQSC saura relever ce défi, se montrer créative, s’adapter à la situation, tout en respectant les consignes de santé publique qui seront en vigueur au fur et à mesure qu’elles évolueront.

Pour revenir à la question que de nombreux membres nous posent : y aura-t-il une saison cycliste? Nous sommes persuadés que oui. À ce jour, il y a un certain nombre d’événements qui ont malheureusement été annulés. Plusieurs événements qui devaient avoir lieu au mois de mai ou même en juin, ont été reportés à une date ultérieure. Notre intention est d’offrir à l’ensemble de nos membres un calendrier d’événements le plus complet possible, ce qui inclut la majorité des événements qui font la fierté de notre calendrier, dont les Championnats québécois. Vous pouvez d’ailleurs consulter les différents calendriers pour la saison 2020, qui seront mis à jour à chaque semaine, au lien suivant :

En terminant, nous tenons encore une fois à vous remercier pour votre support dans cette période difficile pour tout le monde. En attendant de pouvoir vous croiser lors des différents événements cyclistes de la saison, je tiens à vous offrir une bonne saison au nom des membres du personnel et du conseil d’administration, en se disant que « ça va bien rouler! »

Partenaires FQSC