Recherche
Nouvelles / Cyclisme pour tous - BMX - Cyclocross - Montagne - Paracyclisme - Piste - Route

Édition 2018 du Méritas Jean-Yves Labonté

mardi, 13 novembre 2018

Samedi dernier, six athlètes se sont vu remettre une bourse à l’occasion de la deuxième édition du Méritas Jean-Yves Labonté. L’activité de type banquet se déroulait à l’Hôtel Le Victorin, dans le cadre du week-end de congrès de la Fédération québécoise des sports cyclistes.

Les six athlètes d’âge junior (parfois cadet) qui ont été récompensés pour la saison 2018 sont Simone Boilard (route et piste), Benjamin Ouellette (BMX), Robin Plamondon (route et piste), Charles-Antoine St-Onge (vélo de montagne), Marianne Théberge (vélo de montagne) et Alexandrine Trottier (BMX).

  • Dans le dernier droit de son parcours junior, Simone Boilard a une fois de plus démontré toute l’étendue de son talent. Championne canadienne au contre-la-montre et au critérium, elle a aisément remporté le Tour de la relève internationale à Rimouski. Or, ces performances lui ont d’abord et avant tout servi de préparation en vue du plus important rendez-vous de l’année, c’est-à-dire les Championnats du monde. Auteure du cinquième meilleur chrono, elle s’est habillement faufilée jusqu’à la troisième marche du podium de la course sur route.
  • Auteur de cinq podiums sur le circuit de la Coupe du Québec, Benjamin Ouellette a conclu la série provinciale au deuxième rang. Sur la scène nationale, le pilote qui évolue dans les rangs juniors a raflé la médaille d’argent aux Championnats canadiens et s’est inscrit au sixième rang du classement général de la Coupe Canada.
  • Reconnu pour ses qualités de grimpeur, Robin Plamondon a cogné aux portes du top-10 lors du Tour de l’Abitibi en se classant 11e au général. Il s’est également distingué dans le cadre du Tour Junior Causses-Aigoual-Cévennes, où il s’est vu décerner le maillot du coureur le plus combattif. Vice-champion canadien sur route, il a représenté le pays à l’occasion des Championnats du monde. Malheureusement, une chute survenue durant la course sur route a contrecarré tous ses plans. Cela dit, ce n'est que partie remise pour cet athlète prometteur qui fera son entrée chez U23 l’an prochain.
  • Au cours de la dernière saison, Charles-Antoine St-Onge a entre autres ravi le titre de champion québécois en cross-country. Sur le circuit de la Coupe Canada, il a décroché deux victoires et une quatrième place, ce qui lui a valu la cinquième place au cumulatif. Seul Québécois à avoir pris le départ de la course junior masculine lors des Mondiaux, c’est à partir de la cinquième ligne qu’il s’est élancé pour effectuer une remontée jusqu’en 25e place. Or, parmi les nouveaux venus dans la catégorie junior, il s’agissait de la cinquième meilleure performance.
  • Huitième à compléter l’épreuve junior, Marianne Théberge a causé toute une surprise lors des Championnats du monde. D’ailleurs, cette performance l’a aidée à se hisser au septième échelon du classement UCI. En visite chez nos voisins du Sud, elle a signé une troisième et une quatrième place sur le circuit de la US Cup. Sur la scène nationale, elle a remporté le cumulatif de la Coupe Canada avec cinq podiums en autant de participations, en plus de se classer quatrième aux Championnats canadiens.
  • Afin de se consacrer entièrement à ses études, Alexandrine Trottier a décidé de faire l’impasse sur bon nombre d’événements au calendrier l’an dernier. Cela dit, les rares fois où elle a enfourché son vélo en compétition, c’était pour gagner. En effet, la pilote âgée de 17 ans a dominé dans sa catégorie, soit celle des 17 à 29 ans, comme en attestent ses titres de championne, tant au niveau provincial que national.

Cette bourse a été créée par Michel Lacouline, un ancien protégé de Jean-Yves Labonté, en l’honneur de ce grand du cyclisme québécois auquel on doit plus de 600 courses.

Boursiers 2018

Invité d’honneur, le cycliste Guillaume Boivin a offert une conférence et répondu aux questions des participants. À travers un récit ponctué d’anecdotes et de confidences, il a permis aux chanceux qui se trouvaient dans la salle de faire une petite incursion dans le monde du cyclisme professionnel. Il a également tenu à s'adresser directement aux jeunes boursiers afin de les inciter à poursuivre leurs rêves, tout en vivant pleinement le moment présent.

Guillaume Boivin

Un encan silencieux s’est également déroulé durant la soirée. Les montants ainsi recueillis ont été remis aux athlètes sous forme de bourses.

Une présentation de SPHERIK et PowerWatts

SPHERIK et PowerWatts, deux entreprises québécoises axées sur la performance, se sont associées au Méritas Jean-Yves Labonté afin d’encourager et de soutenir de jeunes athlètes prometteurs dans leur quête de l’excellence.

Quelques photos de la soirée

Crédit photo : Michel Guillemette

Partenaires FQSC