Notre site fait l’objet d'une refonte complète. Pendant la transition, visitez ce lien pour consulter nos archives.
Recherche

Route

Nouvelles / Route

Bonne journée pour l’AG2R La Mondiale en Italie

samedi, 18 mars 2017
Houle Hugo2017
Photo AG2R La Mondiale

Le Québécois Hugo Houle (AG2R La Mondiale) a terminé au 84e rang du premier « monument » des courses classiques du World Tour masculin de cyclisme sur route, samedi. Pour la 108e année du Milan-San Remo, en Italie, les coureurs ont parcouru 291 kilomètres.

Le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky) a remporté la course au sprint devant le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et le Français Julian Alaphilippe (QuickStep), respectivement deuxième et troisième. L’utilisation de la photo d’arrivée a été nécessaire pour départager le vainqueur.

« Pour nous, c’était une bonne journée. Nous avons fait le maximum que nous pouvions en équipe. Notre leader, le Belge Jan Bakelants (41e), a fini dans le premier groupe et moi, j’ai été distancé à la dernière montée, le Poggio », a fait savoir Houle, qui a terminé la course dans un peloton de 23 coureurs avec un retard de 3 minutes 55 secondes sur le vainqueur.

Après seulement cinq kilomètres, le coéquipier allemand de Houle, Nico Denz, figurait dans l’échappée aux côtés de neuf autres participants. « Nous, en arrière, ç’a bien roulé. La vitesse a vraiment augmenté dans les 100 derniers kilomètres. Le point clé a été à la dernière montée quand Sagan et compagnie ont vraiment fait la différence », a jouté l’athlète de Sainte-Perpétue.

Les deux prochains « monuments » seront le Tour des Flandres, le 2 avril, et Paris-Roubaix, le 9 avril.

« Cette saison, mon rôle est sensiblement le même, c’est-à-dire, accompagner nos leaders. C’est très motivant parce que nous avons deux nouveaux coureurs, Oliver Naesen et Stijn Vandenbergh. Ils sont très bons et susceptibles de terminer devant, même de remporter une épreuve. Nous avons un peu plus de pression, mais je suis prêt et motivé pour la Belgique. Là-bas, nous n’avons pas le choix d’arriver avec le couteau entre les dents et d’être prêts à nous battre pour garder notre position parce que c’est très technique comme parcours », a conclu Houle.

Rédaction : Sportcom

Autres nouvelles
Partenaires cyclisme sur route
Partenaires FQSC