Notre site fait l’objet d'une refonte complète. Pendant la transition, visitez ce lien pour consulter nos archives.
Recherche

Route

Nouvelles / Route

De bonnes et de moins bonnes choses pour Duchesne au Tour de Belgique

samedi, 27 mai 2017
Duchesne Antoine1 2016
Photo Direct Energie

Avec une 35e place, le Français Sylvain Chavanel a obtenu le meilleur résultat de l’équipe Direct Energie d’Antoine Duchesne, samedi, à la quatrième étape montagneuse de 184 kilomètres, à Ans, au Tour de Belgique. Le Québécois a quant à lui fini 59e.

Le Néerlandais Maurits Lammertink (Katusha-Alpecin) a été le plus rapide de cette course en battant au sprint le Portugais Ruben Guerreiro (Trek-Segafredo). Le représentant de l’équipe de Belgique Jens Keukeleire a complété le trio de tête avec un retard de 5 secondes. Chavanel a terminé dans un peloton de 19 coureurs à 1 minute 28 secondes du gagnant.

Antoine Duchesne espérait se joindre à l’échappée du jour et le Saguenéen a réussi. « Nous sommes sortis un gros groupe de 12 coureurs, j’étais content d’être là et ça roulait bien. »

Le Québécois a voulu faire bouger les choses, mais n’y est pas parvenu. « Je trouvais que ça se regardait derrière alors j’ai décidé de relancer la vitesse, mais je me suis fait prendre à mon propre jeu. Une attaque est survenue après et j’ai été incapable de suivre. Je ne suis pas très bon dans les gros changements de rythme », a-t-il admis.

Après avoir perdu une trentaine de secondes sur les meneurs, il a senti le coup de chaleur arriver. « Mentalement, j’ai un peu craqué », a jouté celui qui a finalement rejoint l’arrivée 7 minutes 40 secondes après le vainqueur.

« Je finis avec de l’amertume. J’ai fait plusieurs échappées dans ma carrière et ça ne s’est jamais rendu au bout. Aujourd’hui, les quatre gars avec qui j’étais en échappée sont allés au bout. Je suis dégoûté, car je n’ai pas été assez fort. Si je n’avais pas fait cette attaque, est-ce que je me serais rendu au bout? Je ne sais pas. »

Tout n’est pas tout noir sur ces 184 kilomètres a toutefois convenu le Québécois. « C’est quand même positif d’avoir été devant, car ce n’était pas facile. Je réussis à reprendre un peu de plaisir. »

Au classement général, le Français Rémi Cavagna (Quick-Step Floors) a une avance de 1 seconde sur le représentant de la Belgique Jens Keukeleire et 5 secondes sur l’Allemand Tony Martin (Katusha-Alpecin).

Sylvain Chavanel (+1 minute 17 secondes) est pour sa part descendu en 13e place et Antoine Duchesne (+18 minutes 54 secondes) pointe en 81e place.

Le Tour de Belgique se terminera dimanche. Pour l’occasion, les cyclistes encore en liste rouleront sur 169,6 kilomètres de Tienen à Tongeren.

Rédaction : Sportcom

Partenaires cyclisme sur route
Partenaires FQSC