Notre site fait l’objet d'une refonte complète. Pendant la transition, visitez ce lien pour consulter nos archives.

Sécurité

Sécurité

Mandat

Fort d’une population cycliste estimée à plus de 4,2 millions de personnes en 2016 (soit un habitant sur deux), le Québec est une nation cycliste aisément comparable à ses voisins outre Atlantique.

Les bienfaits de l’utilisation régulière du vélo sont aujourd’hui largement reconnus. Peu encombrant, rapide, économique et non polluant, le vélo est un loisir et un mode de transport écoresponsable, en lien direct avec les objectifs d’adoption et de promotion de saines habitudes de vie, de développement durable et de réduction des émissions de gaz à effet de serre liées au domaine des transports. Enfin, la pratique cycliste se distingue de bien d’autres activités physiques de par son accessibilité (âge, condition physique, coût…).

Ainsi, que ce soit comme moyen de transport ou dans un contexte sportif ou récréatif, les adeptes du vélo sont de plus en plus présents à travers le Québec, et actifs au cours des quatre saisons. Il est donc essentiel de représenter adéquatement cette communauté, afin d’améliorer les conditions dans lesquelles elle parcourt les routes du Québec. Le Code de la sécurité routière, adopté à la fin des années 1970 alors que la pratique cycliste était considérée comme marginale et peu valorisée, mérite d’être revu afin de tenir davantage compte des nouvelles réalités des usagers. Si l’on se base sur le comportement de ses différents utilisateurs, la route n’offre pas encore une cohabitation optimale et équitable. Il suffit d’ailleurs de se référer au nombre d’accidents et de décès encore observés pour comprendre la préoccupation de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) et son implication dans le dossier de la sécurité routière.

La FQSC est convaincue que le développement de la pratique cycliste sous toutes ses formes contribue à construire une société plus saine, moins polluée et, a fortiori, plus harmonieuse. Pour ce faire, il est essentiel que le Québec se dote de politiques ambitieuses et appropriées, afin de faire évoluer les mentalités et se doter d’une véritable culture en matière de sécurité routière.

Regroupant près de 8 000 membres annuels et 200 clubs affiliés, la fédération sanctionne annuellement autour de 370 événements, dont la moitié se déroule sur la route, le plus souvent sans fermeture à la circulation. Par ailleurs, contrairement aux randonneurs et aux cyclotouristes, nos membres parcourent en moyenne plus de 7 000 kilomètres par an, à des vitesses moyennes de 25 à 30 km/h, mais qui s’approchent aisément de 40 à 50 km/h lorsque le dénivelé le permet. Empruntant les routes davantage que les pistes cyclables, ces usagers, particulièrement sensibles aux enjeux de sécurité routière, se retrouvent en position précaire lorsque vient le temps de partager la chaussée.

D’après une estimation réalisée en 2009, les cyclosportifs et les cyclistes de performance représenteraient moins de 20% de la population cycliste québécoise, mais parcourraient 40% de la distance totale annuelle, soit 800 millions de kilomètres. En cela, leurs revendications sont légitimes et devraient être entendues.

Mais au-delà des milliers de sportifs qu’elle représente, c’est une expertise cycliste plus large que la fédération entend partager. En effet, étant en contact permanent avec les différents types de pratiquants (cyclosportifs, compétiteurs, cyclistes urbains, et même cyclotouristes), la FQSC est l’un des organismes les mieux placés pour comprendre et représenter adéquatement leurs intérêts respectifs. 

La FQSC souhaite donc apporter son analyse et sa compréhension des particularités de la pratique cycliste au Québec, complémentaires à celles des organisations déjà impliquées sur le dossier. L’objectif affiché de notre organisation est de contribuer à la réflexion générale sur l’intégration de l’utilisation du vélo dans l’espace routier, afin de doter le Québec d’une véritable culture de la sécurité routière et améliorer ainsi les conditions de la pratique.

Outre notre implication dans la sensibilisation et la formation de la population, nous effectuons des représentations afin de défendre les intérêts de la communauté cycliste. La FQSC soutient également des projets tels que le Tour du Silence, Roulons avec Classe, Partageons la route… 

Partenaires FQSC