Recherche

Paracyclisme

Paracyclisme

Classification

La classification est une composante intégrale du sport pour personnes handicapées. Elle vise à assurer une certaine équité entre les athlètes, lesquels sont  regroupés dans différentes classes fonctionnelles établies selon le degré du handicap, de même qu’en fonction des exigences de chaque sport. La classification est un processus continuellement révisé et encadré par la fédération internationale spécifique à chaque sport paralympique. 

La classification joue donc deux rôles. Elle permet, d’une part, d’octroyer le droit de participer à une compétition, puisque reconnu comme un athlète éligible, d’autre part, de grouper lors des compétitions de manière à ce qu’ils s’affrontent à armes égales. 

En paracyclisme, il existe quatre classes, lesquelles correspondent au type de vélo utilisé.

  • = Cycle (vélo régulier avec ou sans adaptation) 
  • = Tricycle 
  • = Tandem (réservé aux athlètes non-voyants) 
  • = Vélo à main 

Selon le degré du handicap, les athlètes sont par la suite regroupés selon les divisions suivantes : C 1-5, H 1-4, T 1-2, et B (une seule division). Le chiffre 1 indique le degré de sévérité de handicap le plus élevé. Les hommes et les femmes sont classés de façon distincte. 

Quatre types de handicaps sont reconnus par l’Union Cycliste Internationale (UCI).

  • Personne amputée ou ayant un handicap congénital d'un ou des membres supérieurs ou inférieurs
  • Personne ayant une déficience visuelle partielle ou totale
  • Personne ayant une blessure cérébrale (paralysie cérébrale, accident cérébral-vasculaire ou traumatisme crânien)
  • Personne ayant un trouble moteur et se déplaçant en fauteuil roulant (paraplégique, tétraplégique, etc.)

Tel que mentionné précédemment, les paracyclistes appartiennent à l’une des quatre classes établies en fonction du type de vélo qu’ils emploient. 

Les vélos tandems sont utilisés par les cyclistes ayant une déficience visuelle, lesquels sont jumelés à un pilote, soit un athlète voyant. 

Les vélos à main sont principalement employés par les cyclistes se déplaçant en fauteuil roulant.

Les tricycles conviennent aux athlètes ayant eu une blessure cérébrale, de même qu’à ceux qui ont besoin d'une plus grande stabilité.

Les bicyclettes sont utilisées par les cyclistes ayant une blessure cérébrale légère ou ayant une amputation.

Note : Les cyclistes ayant une blessure cérébrale utiliseront une bicyclette ou un tricycle, dépendamment de la classe fonctionnelle dans laquelle ils se retrouvent. De plus, des prothèses peuvent venir aider les cyclistes ayant une amputation ou un handicap congénital d'un membre supérieur ou inférieur. 

Partenaires FQSC